#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mercredi 15 juin 2016

"Dans la nuit, leur cœur à chacun a pensé aux trois autres."


Si les thèmes de la timidité, de l'ouverture aux autres et du pouvoir magique de la nourriture ont été mille fois traités en littérature jeunesse, il est un album, paru en janvier dernier, qui a su beaucoup me toucher et que je garde désormais dans ma bibliothèque tel un petit trésor. Il s'agit du joli Le festin de Citronnette, écrit par Angélique Villeneuve et illustré par Delphine Renon, et c'est paru (quelle surprise!) aux merveilleuses éditions Sarbacane

Citronnette, timide et proprette, quitte rarement sa cuisine pour s'aventurer dans son jardin sauvage. Mais ce matin, elle a vu des ombres... S'approchant à petits pas, elle distingue un grand chapeau noir qui avance par bonds, un long nez pointu caché derrière un arbre, un rocher gris râpeux qui grogne et qui marmonne... Vite, Citronnette se réfugie dans sa cuisine ! Et si elle les amadouait avec des mets chauds et savoureux, elle qui aime tant cuisiner ? Elle prépare alors un véritable festin... qui va lui changer la vie !

Nous suivons une héroïne timide et discrète qui préfère faire des tartes aux prunes plutôt que partir à l'aventure. Citronnette, d'abord inquiète en découvrant les nouveaux venus qui ont débarqué au fond de son jardin sauvage, décide d'aller jeter un œil, bravant sa peur. Et au lieu de tout faire pour que ces drôles d'énergumènes déguerpissent rapidement de sa propriété, elle choisit le partage et l'amitié.


C'est joli, c'est tendre, c'est beau, c'est sucré comme le miel et doux comme une madeleine. L'album se réchauffe en même temps que les cœurs des personnages, on tombe les manteaux et on libère les cheveux, le petit citronnier sur le chapeau de Citronnette grandit et donne des fruits. L'épanouissement et le bonheur fonctionnent ici comme des engrais pour des images plus foisonnantes et colorées au fur et à mesure que l'on tourne les pages. Les illustrations de Delphine Renon, tout au crayon de couleur, sont pétillantes, acidulées, et regorgent de détails qui font sens. 

Cet album illustre parfaitement l'adage anglophone: "When life gives you lemon, make lemonade!", un appel pour transformer les surprises acides et désagréables en douceurs et friandises. Voilà un petit livre qui ne paie pas de mine, comme ça, mais qui est une invitation à voir chaque nouveauté dans nos vies comme une occasion de l'enrichir et de nous faire de beaux souvenirs. 


Cet article vous a plu? Vous aimerez sans doute:

  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire