#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mardi 28 avril 2015

"Jamais je ne volerais de chapeau. Arrête avec tes questions."

Aujourd'hui, je vous parle d'un autre futur grand classique, Je veux mon chapeau de Jon Klassen, paru chez Milan en 2012.
Un ours complètement désemparé ignore où son chapeau a pu passer. Il interroge alors les habitants de la forêt, histoire de savoir si quelqu'un a vu passer son chapeau. Mais le malfrat se trouve peut-être parmi les animaux interrogés...?

Ce qu'on adore dans cet album, c'est l'apparente simplicité du récit. L'ours, sur la page de gauche, interroge un autre animal, et la page de droite est consacrée au texte. Le fond, blanc, et les couleurs neutres permettent de vraiment mettre en avant les regards échangés entre les protagonistes et le texte qui appelle une lecture à voix haute. 


Jon Klassen joue ici avec la répétition, créant une situation où le lecteur comprend très vite ce qui va se passer à la page suivante, mais aussi avec le petit détail qui va bouleverser cette attente du lecteur et provoquer la curiosité et le rire. C'est fin, ça n'a l'air de rien mais c'est très, très efficace! 

Cet album aux personnages stoïques, un peu benêts, fait des merveilles chez les petits comme chez les grands. A lire à voix haute (j'insiste!) pour plus de rires.

Découvrez aussi, du même illustrateur, Le Noir!

dimanche 26 avril 2015

"Miroir, Miroir sur le mur..."

Blanche Neige, Benjamin Lacombe
Edité chez Milan

Benjamin Lacombe est l'un des illustrateurs incontournables de la dernière décennie. Son style particulier, tout en enfants pâles aux grands yeux, habité d'animaux plus ou moins morbides, avec une atmosphère oscillant entre le merveilleux et le gothique, a profondément marqué le monde éditorial de ces dernières années. Comme beaucoup de gens, j'ai succombé pendant un temps à ce trait particulier, et même si aujourd'hui je commence à penser que ce monsieur a un peu de mal à se renouveler, je chéris encore avec tendresse les quelques albums que je possède. Blanche Neige en fait partie.


Lacombe revisite ici le conte, version frères Grimm, lui redonnant tout son côté sombre et inquiétant. Les couleurs sont très foncées ; les touches de rouge, parcimonieuses, rappellent sans cesse la couleur du sang ; la mort rôde à chaque page, sous la forme de corbeaux, de pommes empoisonnées ou d'ombres entre les arbres... C'est un très bel album qui montre le côté face des contes, celui que tant d'éditeurs, professeurs ou prescripteurs tentent de gommer de peur d’effrayer les enfants. Ce côté sombre qui, pourtant, a en partie fait le succès de l'histoire!


Blanche Neige de Benjamin Lacombe est donc un très bel objet pour ceux qui, comme moi, aiment lire les contes tels qu'ils ont été écrits. Le petit plus de cette édition, c'est que Lacombe et ses éditeurs ont décidé de conserver des détails souvent mis de côté dans les réécritures de Blanche Neige, comme les animaux qui se ruent sur elle dans la forêt pour la recouvrir de fourrure et la cacher aux yeux du chasseur...

Un petit trésor sombre et délicieux qui ravira les amoureux des belles histoires et qui chérissent la part d'ombre qui réside en chacun de nous.

samedi 25 avril 2015

"Il était une fois un magicien..."

Le Magicien, etc., de Vincent Pianina
Edité chez Thierry Magnier


Ce tout petit album édité le mois dernier chez Thierry Magnier ne paie pas de mine, et il est pourtant responsable d'un gros fou-rire entre mes collègues et moi. Vincent Pianina nous livre ici un petit trésor d'humour.

Il y est question d'un magicien - enfin, on ne sait pas s'il est magicien, mais on l'appelle comme ça parce qu'il se promène avec un chapeau pointu et une longue barbe. Sur la page de gauche, le magicien ; à droite, le texte du narrateur, qui nous explique à chaque page que si le magicien avait été affublé d'autres accessoires, on aurait allongé son surnom.

Le pauvre magicien se retrouve alors affublé d'une quantité invraisemblable de métiers et de passions, chacun se matérialisant, par la magie de la sérigraphie, sur l'illustration de gauche. Petit à petit, page par page, l'illustration s'enrichit, le texte aussi. On joue avec les mots, le langage, les sons et les images pour créer un personnage de plus en plus farfelu... Jusqu'à une chute très drôle que je ne raconterai pas!

Un petit album, donc, qui s'avère être un délice à raconter à voix haute, se jouant des accumulations pour mieux surprendre son lecteur et le faire sourire. Un petit coup de génie!


mardi 21 avril 2015

Mes 10 blogueurs préférés - {TTT}

Pour ce nouveau Top Ten Tuesday, je vais vous parler de 10 blogs et chaînes Youtube que j'aime beaucoup suivre... Evidemment, tous ont un lien avec les livres! Ils sont classés d'abord par blog écrit puis par chaîne Youtube :) Attention, trois chaînes anglophones à la fin! C'est parti!


Cette grande spécialiste de l'album est sans conteste l'un des passages obligés de tout amateur de littérature jeunesse. Elle y poste des critiques très constructives sur des albums et des livres pour les tout-petits, tout comme des articles théoriques et des essais très instructifs qui poussent à la réflexion. Une mine d'or pour tous les amateurs!


Le blog qu'a lancé mon amie Camille il y a quelques mois et que j'adore consulter, en plus de nos discussions régulières et enflammées autour d'un thé. Je ne vous parle pas de son blog parce que c'est ma copine, mais bien parce qu'elle a le don de critiquer la littérature jeunesse avec précision et clarté. Son expérience auprès d'enfants est une richesse qu'elle sait partager. En plus, son blog est super classe et il est très agréable d'y naviguer. Cliquez!


Un blog que je suis depuis très, très longtemps et par lequel j'ai découvert beaucoup de titres qui sont aujourd'hui des trésors pour moi. J'aime beaucoup les illustrations, les photos, la grande fréquence des publications, les petites réflexions, les libérations de livres, les liens vers de chouettes podcasts... Une super découverte!

x Joss ma Libraire

Une chouette chaîne Youtube où Joss, libraire à Vannes, nous parle en quelques minutes de ses coups de cœur et nous présente de jolies choses!

x Do cats eat bats? - Sita

C'est la chaîne par laquelle j'ai découvert la Booktube-sphère française et j'aime beaucoup le ton de ses chroniques, oscillant toujours entre coups de cœur et critiques presque universitaires. En plus le ton est drôle et la mise en scène très soignée.

x Hajarread

Une chaîne très douce et réfléchie où Hajar nous parle de ses lectures avec honnêteté et simplicité. J'aime beaucoup découvrir ses vidéos et suivre ses avis, je suis en plus généralement d'accord avec elle.

x Kawell et ses livres

Bon c'est encore quelqu'un que je connais en vrai hihihi. Je suis sa chaîne depuis le début. Si vous aimez la fantasy, l'animation, les beaux livres, vous ne pouvez qu'aimer la chaîne de Karell!

x Little Book Owl

C'est par la chaîne de cette jeune Australienne que j'ai découvert les chaînes parlant de livres et j'aime beaucoup son petit côté bubbly/peps/choupi/kawaii. Bon c'est un peu une grande star de la communauté mais bon on ne peut pas passer à côté!

x Ariel Bisset

Une Canadienne, cette fois-ci! J'ai d'abord un peu tiqué sur son étrange façon de parler (elle articule énormément :D) mais j'ai découvert pas mal de Young Adult grâce à elle. Pis elle est rigolote.

x Crash Course Literature

Qui veut assister à un cours de littérature donné par John Green? Oui oui, le John Green de Nos étoiles contraires! Avec son frère Hank et leur super communauté de Nerdfighters, ils ont mis en ligne des cours sur tous les sujets possibles, accessibles gratuitement au plus grand nombre. Parmi ceux que j'adore, le Crash Course Literature, qui m'a fait non seulement découvert des classiques américains, mais qui m'a donné envie de redécouvrir des classiques que j'avais déjà lus. C'est frais, c'est drôle, c'est intéressant, et en plus il y a de très bons sous-titres en français. Courez vous instruire!


Et vous, qui sont vos blogueurs ou booktubers fétiches? N'hésitez pas à me donner les liens, j'adore découvrir des choses! :D

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

lundi 20 avril 2015

L'univers de David Sala - {Avril en Albums}

David Sala est sans conteste l'un des illustrateurs contemporains dont j'admire le plus le travail. Issu à l'origine de la bande dessinée (avec des séries comme Replay ou plus récemment One of Us), il a de multiples cordes à son arc et s'est également fait un nom en illustration jeunesse.

Voilà la bibliographie complète de ses albums ; cliquez sur les couvertures pour en savoir plus!

 
 

Inspiré, entre autres, du symbolisme de Gustav Klimt, des estampes japonaises ou encore des miniatures médiévales, il prête son talent à des histoires oniriques en forme de contes. Il collabore beaucoup avec Jean-François Chabas (auteur prolifique pour, entre autres, l'Ecole des Loisirs) et de leurs travaux naissent des albums merveilleux. 

On trouve toujours la nature, qui prend vie à chaque page, multicolore et foisonnante ; on trouve aussi souvent un enfant ou une jeune fille qui dompte ou maîtrise les éléments ; on retrouve enfin et surtout des illustrations extrêmement soignées, pleines de petits détails et riches de significations. Ce sont tous des albums qu'on achète d'abord et surtout pour les images, qui servent merveilleusement bien des textes au goût d'éternité.

Petit florilège d'illustrations empruntées sur le site de David Sala.

Féroce
Le Coffre Enchanté

Le Bonheur Prisonnier

La colère de Banshee

La Belle et la Bête

Folles saisons

Je vous invite à découvrir les superbes albums illustrés par ce monsieur qui arrive, chaque fois, à me mettre des étoiles dans les yeux. De magnifiques objets qu'on garde comme des trésors.

Et vous, y a-t-il des illustrateurs qui vous émerveillent à chaque fois?


mardi 14 avril 2015

"Les soeurs sont livrées en deux tailles : grande et petite."

Sœurs mode d'emploi, de Paula Metcalf et Suzanne Barton
Publié chez La Martinière Jeunesse

J'ai deux petites sœurs. On est toutes les trois très proches en âge, et on a la chance d'avoir grandi au même rythme, de bien nous entendre (la plupart du temps) et d'être restées très complices. Alors quand j'ai vu cette petite chose arriver dans mes nouveautés, je l'ai lu avec un petit sourire en coin.

Cet album est véritablement conçu comme un manuel découpé en chapitres : Tout partager, Faire le ménage, Chatouillis, Jeux d'enfants... A chaque chapitre, le texte, drôle et fin, délivre des conseils et des explications sur les rôles de chaque soeur, comment elles fonctionnent, les règles qu'elles doivent suivre. Petit florilège.

"La plupart du temps, c'est l'hôpital qui te fournit une nouvelle soeur."

"Les grandes soeurs doivent attendre leur 7è anniversaire pour porter des talons hauts. Les petites soeurs, elles, doivent seulement attendre le 7è anniversaire de leur grande soeur pour porter des talons hauts."

"Les petites soeurs ont parfois très peur au milieu de la nuit. Les grandes soeurs aussi."

Un texte plein d'humour, donc, mais aussi de tendresse et de douceur, qui pointe du doigt les petits travers quotidiens de la relation entre deux soeurs. Les illustrations, quant à elle, ne sont pas transcendantes, mais elles sont pleines de candeur et de simplicité pour porter le texte et faire de cet album un petit trésor qui parlera à toutes les soeurs, petites ou grandes.

Une jolie petite découverte!


vendredi 10 avril 2015

Des livres pas comme les autres - {Avril en Albums}


Aujourd'hui, dans le cadre du rendez-vous Avril en Albums, j'ai choisi de vous présenter quelques albums qui parlent du livre, de la lecture, qui jouent avec les références et les formats pour intriguer les jeunes lecteurs et leur donner le goût de la lecture... Une bien noble tâche, n'est-il pas? C'est parti!


Ouvre ce petit livre de Jesse Klausmeier est un livre dans lequel on trouve un livre qui lui même contient en livre... Un jeu de poupées russes littéraires dans lequel l'enfant peut reconnaître certains héros de grandes histoires, jouer avec les multiples pages et avoir un premier contact avec l'intertextualité. Les illustrations, vives et dynamiques, participent à ce livre hors norme qui ne donne qu'une envie, celle d'en lire d'autres! Paru chez l'Ecole des Loisirs (Camille en parle sur son blog aussi!).




Que se passe-t-il quand un crocodile débarque dans le conte du vilain petit canard? Toute l'histoire est chamboulée, le petit canard et le lecteur doivent coopérer pour espérer sauver le livre et terminer l'histoire! Attention! Ouvrir doucement de Nick Bromley et Nicola O'Byrne, édité chez le Père Castor, est un petit trésor d'humour et d'intéractivité. Il y a des pages arrachées, des trous partout, le livre joue avec le lecteur et c'est vraiment jouissif!

Notons que Nicola O'Byrne a sorti cette année un autre album du même genre Attention! Fais marcher ton imagination, qui est également un régal.




Evidemment, je ne pouvais pas faire cette sélection sans vous parler d'Un livre d'Hervé Tullet. Cet album mettant en scène des ronds de couleurs est un vrai jeu pour les yeux. Le lecteur, à la manière d'un magicien, manipule le livre et déclenche de page en page des réactions surprenantes! Les ronds se multiplient, grossissent, se promènent, tombent et changent de couleur : un album merveilleux, différent des autres, qui permet de se rendre compte de la richesse et de la diversité des albums. Un classique à partir de 2 ans! Disponible chez Bayard.



Je termine avec mon petit chouchou à moi que je ne cesse de conseiller depuis que je le connais : Chhht! de Sally Grindley et Peter Utton est une réécriture de conte de géant. Le livre s'adresse directement au lecteur - idéal pour la lecture à voix haute! On avance dans le château de l'ogre en même temps qu'on tourne les pages. Mais chhht! Il ne faut pas réveiller le chat géant, ni déranger la femme de l'ogre... Heureusement, de petites fenêtres découpées dans les pages nous permettent de vérifier que l'on est passé inaperçu... Arriverons-nous au bout du livre sans réveiller l'ogre? Un excellent album qui déclenche l'appréhension mais aussi et surtout la curiosité, le rire et l'excitation des jeunes lecteurs. Un classique de l'Ecole des Loisirs à mettre entre toutes les petites mains!


Il y a des dizaines d'autres livres qui surfent sur cette vague de récits très interactifs. En connaissez-vous d'autres? Lesquels conseillez-vous? Avez-vous des choses à faire découvrir?

samedi 4 avril 2015

Défenses, trompes et grandes oreilles - {Avril en Albums}


Bon, je vous ai parlé de Babar mercredi, j'ai donc décidé de continuer sur ma lancée animalière pour vous parler de chouettes albums mettant en scène des pachydermes trop mignons. Parce que j'aime les éléphants. J'en veux un. C'est parti.



Je commence avec cet album dont je vous ai déjà parlé, Les mammouths, les ogres, les extraterrestres et ma petite sœur d'Alex Cousseau et Nathalie Choux. Un gros coup de cœur pour moi, dans le genre un peu métafiction, avec des personnages qui savent qu'ils sont dans un livre, et qui discutent de ce qui est vrai, ce qui ne l'est pas, à quoi sert l'imagination et comment on fabrique une petite sœur. Un petit bijou!








Mon chat le plus bête du monde, de Gilles Bachelet, aux éditions du Seuil. Un album découvert très tard mais qui m'a tout de suite conquise! Gilles Bachelet joue avec les mots et les images en créant un décalage jouissif et hilarant pour les petits comme les grands. Le soin et les détails apportés à chaque illustrations font de cet album un objet plein de surprises qu'on regarde encore et encore, et à tout âge!











Un éléphant peut en cacher un autre, chez Sarbacane, est un superbe recueil d'illustrations regroupant 32 artistes. Ce grand album est le résultat d'une exposition ayant eu lieu en 2005, et nous permet de découvrir de magnifiques dessins mettant en scène mon petit pachyderme préféré. Chaque illustration est accompagné d'un petit poème de François David. Une curiosité magnifique indispensable aux amoureux de l'illustration comme aux amoureux des éléphants!










Un éléphant légèrement encombrant, paru cette année chez Albin Michel, est un album très drôle issu de la collaboration entre l'illustrateur Tony Ross et l'auteur de Ratburger, David Walliams! Sam, un jeune garçon, voit un jour un éléphant débarquer chez lui, prendre ses aises et se comporter comme un sans-gêne! Comment Sam va-t-il réussir à s'en débarrasser? Une histoire loufoque et rocambolesque, petit morceau d'humour anglais, à mettre entre toutes les mains.










On ne présente plus Pomelo, le petit éléphant issu de l'imagination de Ramona Badescu et du crayon de Benjamin Chaud. Ce petit éléphant de jardin, vivant à l'ombre d'une feuille de salade, se promène et découvre les petits trésors de l'existence. Une série d'albums doux, tendres et philosophiques, teintés d'humour et d'un peu d'absurde, qui se découvre dès 3 ans mais se déguste tout au long de la vie.







Aaaah ça fait du bien d'avoir laissé libre cours à ses envies! Promis, je me calme avec les éléphants dès la semaine prochaine. Connaissiez-vous ces albums? Avez-vous d'autres héros à grandes oreilles à me présenter? :)

PS: Je rappelle que vous pouvez vous inscrire à Avril en Albums jusqu'au 10 avril! :)

mercredi 1 avril 2015

L'amour de ma vie - {Avril en Albums}


Chers amis, ça y est, avril est arrivé et avec lui le petit rendez-vous que j'ai lancé, Avril en Albums! Je suis très fière de cette petite initiative et j'espère qu'elle vous permettra de découvrir, grâce à toutes les supers filles qui se sont inscrites et moi-même, de jolis albums!

¤

Et je commence en fanfare avec celui qui a révolutionné ma vie de petite fille de 3 ans, qui a orné les murs de ma chambre, qui a longtemps dormi avec moi et que je chéris toujours avec tendresse et douceur, j'ai nommé, le roi des éléphants.


Qu'il est choupi avec sa petite couronne.


Babar et moi, c'est une longue histoire d'amour. Petite, j'étais fascinée par les dessins animés qui passaient à la télé avant d'aller à l'école, et puis de fil en aiguille, j'ai eu les peluches, les jouets, les cassettes vidéos... Ce n'est que tout récemment que j'ai acquis les albums originaux de la série Babar, créée par Jean de Brunhoff et poursuivie plus tard par son fils Laurent, et je le dis sans rougir, le charme a été renouvelé.



Histoire de Babar, publié en 1931, est un petit ovni sur la scène littéraire de l'époque. Le format du livre est gigantesque, le récit, entièrement illustré, s'affranchit des cases type comic strip qui étaient jusque là la norme pour envahir la page et jouer de cet immense espace qui lui est offert.


En outre, c'est l'histoire d'un petit éléphant qui, suite à la mort de sa mère tuée par un chasseur s'enfuit et se retrouve à vivre chez une gentille vieille dame qui va bien s'occuper de lui, lui apprendre la gymnastique, le port du costume et la politesse. Une fois devenu grand, Babar rejoint les siens et, suite à plusieurs péripéties, est sacré roi des éléphants, apportant sagesse et progrès à son peuple de pachydermes.

D'aucun y voit volontiers une pensée très colonialiste. C'est vrai que dans les années 30, on est très fier de notre empire et on fait l'autruche face aux énormes problème qu'il engendre. Mais il ne faut pas chercher trop loin. Babar est surtout un personnage qui, comme le jeune lecteur, apprend à vivre en traversant les hauts et les bas de l'existence, essayant d'en retirer sagesse et philosophie.

J'ai adoré lire Le Roi Babar où Jean de Brunhoff nous montre la construction de Célesteville et nous livre le programme politique complet de l'éléphant, qui fait rêver.

A Célesteville 
les éléphants travaillent le matin 
et l'après-midi ils font ce qu'ils veulent. 
Ils jouent, se promènent, lisent, rêvent...

Bref, à tous ceux qui croient connaître Babar, je vous invite à plonger le nez dans ces petits bijoux légèrement surannés qui ont fait leur petite révolution dans le monde des albums.

Je vous laisse avec un extrait du Triomphe de Babar que j'ai regardé en boucle avec mes soeurs, petite! Je vous en prie c'est un plaisir.