#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mardi 28 avril 2015

"Jamais je ne volerais de chapeau. Arrête avec tes questions."

Aujourd'hui, je vous parle d'un autre futur grand classique, Je veux mon chapeau de Jon Klassen, paru chez Milan en 2012.
Un ours complètement désemparé ignore où son chapeau a pu passer. Il interroge alors les habitants de la forêt, histoire de savoir si quelqu'un a vu passer son chapeau. Mais le malfrat se trouve peut-être parmi les animaux interrogés...?

Ce qu'on adore dans cet album, c'est l'apparente simplicité du récit. L'ours, sur la page de gauche, interroge un autre animal, et la page de droite est consacrée au texte. Le fond, blanc, et les couleurs neutres permettent de vraiment mettre en avant les regards échangés entre les protagonistes et le texte qui appelle une lecture à voix haute. 


Jon Klassen joue ici avec la répétition, créant une situation où le lecteur comprend très vite ce qui va se passer à la page suivante, mais aussi avec le petit détail qui va bouleverser cette attente du lecteur et provoquer la curiosité et le rire. C'est fin, ça n'a l'air de rien mais c'est très, très efficace! 

Cet album aux personnages stoïques, un peu benêts, fait des merveilles chez les petits comme chez les grands. A lire à voix haute (j'insiste!) pour plus de rires.

Découvrez aussi, du même illustrateur, Le Noir!

10 commentaires :

  1. J'adore vraiment ces dessins! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi!!! Faut que je voie si on peut les trouver en poster! :D

      Supprimer
    2. Ahah ouiii! L'ours et le lapin! :D

      Supprimer
  2. Rha mon commentaire n'a pas marché.... Je disais donc que j'aime beaucoup cet album, ainsi que "Ce n'est pas mon chapeau", qui a pourtant une fin plus sombre. C'est un humour que j'apprécie beaucoup et qui passe pas mal par les dessins, ça me plait :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu le lis en classe? Ca passe bien avec les enfants? :D

      Supprimer
    2. J'ai lu "Ce n'est pas mon chapeau" mais les enfants ont eu du mal à saisir l'humour, je pense qu'il aurait fallu leur lire plusieurs fois pour qu'ils comprennent les subtilités. Et puis ça dépend aussi de si on en reparle après, que je leur explique, qu'ils y réfléchissent vraiment, ou s'ils ne font que le "recevoir" la lecture sans rien derrière. Il faudrait que je retente en creusant un peu! Et puis ça dépend aussi de leur humeur ce jour-là... Quand ils ne veulent pas écouter, ils ne veulent pas! En ce moment ils adorent Hervé Tullet (et on les comprend!)

      Supprimer
  3. Un de mes albums préférés! J'adore!

    RépondreSupprimer
  4. Je te l'emprunte la prochaine fois! ;) Il m'a vraiment l'air top et je suis absolument fan des illustrations.

    RépondreSupprimer