#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mardi 31 mars 2015

Les 10 nouveaux venus qui me font le plus envie - {TTT}

Un nouveau Top Ten Tuesday rapide cette semaine! Il s'agit de vous montrer les 10 romans récemment sortis qui me font le plus envie... C'est parti!

J'ai déjà celui-là:
 
Les autres

 http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=110137
 http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=93588
 http://www.didier-jeunesse.com/livre/elyssa-de-carthage/
 
 

Oui, bon, ok, il y a énormément de jeunesse, mais franchement, ils on l'air tous super! En avez-vous lu un? Qu'en dites-vous? Lequel me conseillez-vous de lire en premier?

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

dimanche 29 mars 2015

"En plus elle détectait la vérité ! Ou les mensonges ce qui est un peu pareil."

Micro Girl - La mystérieuse boule orange, de Claire Mazard
Publié chez Oskar

Présentation : Maxime, dix ans, est complexé à cause de ses oreilles qu'il trouve trop grandes. Par crainte des moqueries, il se tient à l'écart des autres et surtout de Thélio qui le surnomme "Dumbo". En revanche, lui est entouré de copains, d'autant plus qu'il distribue généreusement les friandises créées par son père, inventeur de bonbons. Mais un jour, une boule de bonbon orange s'échappe du sachet, roule jusqu'à Maxime, qui est tout seul sous le préau. Le soir, chez lui, alors que la boule de bonbon fond dans son palais, une petite voix retentit. Maxime recrache le bonbon et que découvre-t-il dans la paume de sa main ? Une fille haute comme deux coccinelles... une micro-fille !
Ce petit roman sorti chez Oskar l'année dernière est un petit bonbon à lui tout seul, qui se déguste trop vite et laisse un petit goût sucré. Maxime est complexé par ses oreilles, il n'a pas un seul ami à l'école, et la petite demoiselle qu'il trouve dans un bonbon va lui changer la vie.  Cette dernière se nomme Sinoé, adore les oreilles de Maxime (elle s'installe d'ailleurs dans son pavillon :D C'est drôle, non?), et va mettre un peu de piment dans sa vie.

Le roman débute avec cette arrivée extraordinaire de Sinoé dans la vie de Maxime, et les aménagements que le garçon doit faire à son quotidien pour cohabiter avec la minuscule fille : trouver un moyen de l'entendre quand elle parle, où la faire dormir, comment la retrouver dans le bazar de sa chambre... Ensuite, Sinoé, qui n'a pas sa langue dans sa poche et un sacré caractère, va s'immiscer dans la vie de Maxime et le pousser à changer son point de vue sur les choses : est-ce que Thélio, le populaire distributeur de bonbons, est vraiment heureux? Pourquoi Maxime ne va jamais lui parler? Ses oreilles sont-elles vraiment le problème de Maxime ou bien fait-il l'autruche sur ses vrais soucis?

Comme une nouvelle version de Jiminy Cricket, avec un caractère à la Fifi Brindacier, Sinoé guide Maxime le solitaire vers l'auto-acceptation et vers les autres. Le roman se termine sur un twist narratif qui fait basculer le récit vers la quête fantastique, et le deuxième tome promet des révélations sur l'origine de Sinoé!

En bref, un superbe petit roman optimiste et très agréable à lire, qui véhicule de très belles notions positives et altruistes. Je recommande à tous ceux qui veulent faire une petite pause colorée dans leurs lectures!

jeudi 26 mars 2015

"Peut-être que tu as peur du noir, mais le noir n'a pas peur de toi."

Le noir, Lemony Snicket & Jon Klassen
Edité chez Milan - Lisez aussi la chronique de Camille!

Ce petit album a débarqué dans les librairies en mars, et c'est un classique instantané. Lemony Snicket revisite ici l'universelle peur du noir qui, la nuit tombée, se met à recouvrir tout ce qui ne fait pas peur le jour. Laszlo a peur du noir. Il a ses petits rituels pour tenir le noir éloigné de sa chambre : il laisse une lumière allumée toute la nuit, et chaque matin, il passe saluer le noir à l'entrée de la cave. Il se dit ainsi qu'en allant le voir tous les jours, le noir ne viendra pas envahir sa chambre.

Et puis un soir, c'est le drame. La lumière s'éteint, Laszlo se retrouve dans l'obscurité, et le noir se met à lui parler. Car le petit trait de génie de Lemony Snicket, dans cet excellent album, est de faire du noir un personnage. C'est avec finesse que Jon Klassen donne vie à l'obscurité, la laissant envahir la page et apparaître derrière chaque meuble. L'illustrateur joue merveilleusement bien avec les grands aplats de noir et les quelques taches de lumière pour créer une ambiance inquiétante.

Le texte, quant à lui, est finement ciselé, chaque mot choisi par Lemony Snicket recréant une atmosphère silencieuse, des bruits de pas, les craquements du toit. Chapeau, d'ailleurs, à la traductrice Jacqueline Odin pour avoir su retranscrire en français cette ambiance de maison endormie.

Le noir entraîne donc Laszlo (et le lecteur) au fond de ses peurs pour lui révéler qu'il n'y a rien à craindre. Un album délicat et magique à mettre entre toutes les mains!

~*~

Je profite de cette chronique pour vous rappeler que le rendez-vous Avril en Albums commencera mercredi prochain et que vous avez jusqu'au 10 avril pour vous inscrire! Pour en savoir plus, cliquez ici!



mercredi 25 mars 2015

Les 10 événements historiques que j'ai découverts grâce à la lecture - {TTT}

C'est un peu à la bourre que je vous livre mon Top Ten Tuesday de la semaine! Même si techniquement on est mercredi. Argh. Le thème de cette semaine, c'est "les 10 événements historiques découverts grâce à la lecture". Je n'ai pas vraiment découvert ces événements grâce à des livres mais ces bouquins m'ont permis d'y réfléchir et d'en approcher certains aspects. Pas beaucoup de blabla aujourd'hui, mais cliquez sur les couvertures pour accéder à mes chroniques ou aux fiches descriptives de Livraddict!

L'arrivée des colons britanniques au Nouveau Monde

La Commune de Paris

La guerre contre la Prusse

L'école au XIXème siècle

Les années folles


La seconde guerre mondiale
 

Se reconstruire après la seconde guerre mondiale
 

La ségrégation raciale aux USA

La montée des extrêmismes au Moyen-Orient
 

Massacre de Sabra et Chatila

Avez-vous mis le nez dans l'un de ces bouquins? Qu'en avez-vous pensé? Vous arrive-t-il, après votre lecture, de faire des recherches sur la période historique dont votre livre parle? 

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

lundi 23 mars 2015

"Rendre compte de la chance qui arrive."

L'été de mes nuits blanches de Pauline Penot
Editions Thierry Magnier


Présentation : Gaël traîne son mal être et sa culpabilité comme un fardeau. Sa sœur aînée, Alix, a toujours mieux fait que lui (pense-t-il) : brillante élève entourée d’une cohorte de copains/copines, noctambule avertie, elle a le sens du rire et de la joie, tandis que lui, Gaël, pleurniche sur son sort. Au lieu du périple en Australie dont il rêvait, le voici saisonnier au château de Blois dont sa belle-mère est conservatrice. Géniales les vacances en perspective.
Contre toute attente, il va réaliser que les vacances à Blois vont être bien plus exaltantes qu’il ne l’aurait pensé.
Petit roman qui passe inaperçu sur les étagères des librairies, L'été de mes nuits blanches est pourtant une très belle découverte. Il y est question de mal-être adolescent, de dépression, d'accidents de la vie, de vacances d'été ennuyeuses et de rencontres salvatrices.

Gaël se retrouve à passer l'été à Blois, chez son père, histoire de travailler un peu pour s'offrir un scooter. Car il semble qu'il n'y a que quand il est en scooter, avec son beau-frère, qu'il retrouve un peu goût à la vie. Cet ado au bout du rouleau, croulant sous le poids de ses propres attentes, est d'abord complètement pitoyable et presque antipathique pour, peu à peu, devenir maladroit, attendrissant et un peu bête. A Blois, c'est malgré lui que la vie se met à le chatouiller. Au milieu de ses insomnies chroniques et de ses angoisses, c'est en apprenant à découvrir sa belle-mère, en visitant les vieilles pierres, en lisant les poèmes de François Villon et en laissant son cœur battre pour une jolie fille qu'il réussira à trouver le chemin d'une vie plus douce, moins amère.

La plume de l'auteur, surtout, est d'une délicatesse exquise. Pauline Penot rend compte du mal-être de Gaël avec beaucoup de crédibilité. La façon dont le passé, à Blois, se mêle au présent est très agréable sans être trop documentaire. On en dit juste assez sur l'histoire de Blois et du poète escrot pour avoir envie d'en savoir plus, sans nous noyer dans les faits historiques. Penot malmène son héros pour mieux le sauver, et c'est avec de très belles phrases et de jolies tournures qu'elle nous mène, nous, vers une jolie fin ensoleillée.

J'ai énormément apprécié ce court roman des éditions Thierry Magnier, qui après La vie de [...] Lara Schmitt, ne cessent de me faire des clins d’œil et m'appellent à lire plus de leurs titres. Et vous, avez-vous des titres de ces éditions à me conseiller?

jeudi 12 mars 2015

"Ceux qui pensent que les sorciers sont des super-héros n'y connaissent rien."

Mauve de Marie Desplechin
Ce livre est la suite de Verte et de Pome, tous trois parus à l'Ecole des Loisirs.
Présentation: Mais… mais qu’est-ce qui se passe, en ce moment ? Pome est d’une humeur terrible, Verte va s’enfermer dans sa chambre. On les connaît pourtant, cela ne leur ressemble pas du tout. Une crise d’adolescence ? Ce serait trop facile. La fatigue ? Certainement pas. Lorsque Pome revient des cours avec un bleu au visage, le doute n’est plus permis : quelque chose ne va pas. Depuis l’arrivée d’une nouvelle au collège, tout semble détraqué. Une nouvelle… quelle nouvelle ? Verte et Pome ne veulent absolument pas en parler. Dès que l’on prononce son nom, une scolopendre surgit ! Et que fait la police dans ces cas-là ? Et que font les sorcières ?
Les petites héroïnes Verte et Pome ont grandi. Dans ce troisième tome de leurs aventures, on les retrouve adolescentes, et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout ne tourne pas rond. Une nouvelle, à l'école, semble les avoir désignées comme victimes. Les deux demoiselles, et surtout Pome, deviennent la cible des moqueries, des injures et parfois même de coups dans la cour du collège... Mais que se passe-t-il?

Comme dans les deux précédents livres, le récit est mené à plusieurs voix. La grand-mère Anastabotte, le grand-père Ray, les mères Ursule et Clorinda, le jeune Soufi, tous se retrouvent à un moment narrateur d'une histoire dont ils sont tous les victimes. En s'entraidant, avec humour et courage, ils parviendront sans doute à surmonter les obstacles et à régler cette situation cauchemardesque!

Dans Mauve, Marie Desplechin semble d'abord nous parler de la crise d'adolescence. Très vite, elle nous mène sur la voie du harcèlement scolaire, pour finir par nous pointer du doigt le vrai Mal, celui qui ronge une société et qui pourrit les hommes de l'intérieur : ce sont les idées faciles, dont il faut toujours se méfier, car ce sont elles qui créent les boucs émissaires et qui masquent la réalité. L'auteur nous entraîne donc avec délicatesse d'un simple récit de gamines embêtées à l'école vers une fable fantastique où tout un chacun peut voir une critique juste et franche de notre société actuelle.

En revisitant le thème de la chasse aux sorcières, c'est un roman intelligent et vif que signe cette fois-ci Marie Desplechin. Les lecteurs de tout âge y trouveront leur compte, même si j'ai trouvé qu'il y avait trop de clins d'oeil aux adultes pour que le roman soit complètement accessible aux plus jeunes. En effet, Gérard et Ursule, anciens amants et parents de Verte, semblent avoir énormément de mal à communiquer et à se comprendre ; Anastabotte vit dans le souvenir de son défunt mari tout en essayant de profiter de la vie en côtoyant Ray ; Clorinda pète un plomb en croisant chaque jour des voisins bien-pensants qui la jugent du regard... Fort heureusement, tous trouveront des solutions à leurs problèmes grâce au courage et aux talents de Pome, Verte et Soufi. 

Un très chouette instant de lecture qui passe à une vitesse folle, mené avec un style dynamique et drôle, sans jamais verser dans le dramatique malgré les thèmes abordés. En bref, je vous le conseille fortement, surtout si vous êtes nostalgiques des petites héroïnes rencontrées quand vous étiez plus jeunes!

mercredi 11 mars 2015

Résultat du jeu-concours "Pilalire a trois ans"!

Wouhou! Vous avez été 8 à participer... J'ai pris des photos du tirage au sort (moment d'intense suspense) pour que vous y assistiez comme si vous y étiez... C'est parti!

Les participantes sont dans les starting blocks...!

On installe les petits papiers dans la boîte magique...

On secoue avec délicatesse mais fermeté...

Le tirage au sort a lieu...

...Roulements de tambour...


Et ce sont Anou, Melli et Emilie qui gagnent chacune un livre! Félicitations à vous! Vous gagnez respectivement une édition de Calpurnia, une édition du premier tome du Manoir et une édition de L'Histoire sans Fin! Envoyez-moi vos coordonnées postales à contact@pilalire.com et je vous envoie ça dans les plus brefs délais ;)

Merci à toutes pour vos participations, et surtout, pour toutes les suggestions de lecture que vous m'avez faites, c'était très enrichissant et j'ai découvert plein de choses! On se dit rendez-vous l'année prochaine?

lundi 9 mars 2015

Pildecado chez Pilalire!

C'est le mois des anniversaires! Après celui du blog, ça a été le mien... Et j'ai encore une fois été bien gâtée! Allez, sans plus tarder, venez baver devant les choses qui ont rejoint mes étagères!

C'est d'abord mon p'tit mec qui frappe fort avec ces deux superbes bouquins : l'artbook de la saison 3 de Korra (il m'avait offert celui de la saison 2 à Noël!) qui s'avère encore une fois être superbe et très instructif, et le comics V pour Vendetta que je dois lire depuis un bail! Je vous dirai très vite ce que j'en ai pensé, je compte le dévorer cette semaine :)

Ensuite, mon amie Estelle frappe fort avec deux très chouettes bouquin. Le premier, un livre de recettes qui s'intitule Tea time à Londres, est une mine d'or de recettes traditionnelles du tea time anglais avec de magnifiques photos. Le second, Comment faire bouger son mammouth de Wendy Jago, s'avère être à la fois une double private joke (j'aime les pachydermes ET je ne fais jamais rien à l'heure), mais aussi un super petit livre de développement personnel qui vous pousse à vous bouger les fesses avec des exercices simples mais efficaces. I approve!

Pour continuer dans les livres de recettes, c'est Julie qui m'a offert un SUPERBE livre, The vintage tea party book est le livre de la bloggeuse Angel Adoree (son site ici). C'est une espèce de guide très épais et complet (et magnifique) pour organiser une tea party digne de la reine elle-même! J'y ai trouvé non seulement des recettes, mais aussi des conseils beauté, des patrons de tabliers, des bricolages, des bons plans... Vraiment, une excellente surprise! Julie a accompagné son livre d'un petit bouquin de coloriages anti-stress inspiré du vintage, ça tombe bien, je voulais tester (à force d'en voir partout dans les librairies). J'ai de quoi faire des fêtes de ouf, maintenant!

Les éléphants sont à l'honneur sur Pilalire, et c'est encore Chloé, ma chère cousine, qui m'a fait découvrir Un éléphant dans mon arbre de Barroux. C'est un album un peu particulier que j'ai eu du mal à saisir, mais le dessin naïf et les couleurs vives en font un superbe objet!

Agatha, quant à elle, m'a encore gâtée. D'abord, l'intégrale de la bande dessinée Beauté de Hubert et Kerascoët. J'avais acheté les deux premiers tomes il y a quelques années et puis en période de vache maigre, je les avais revendus... Grossière erreur que je regrettais amèrement! Heureusement, j'ai désormais la superbe intégrale qui est un magnifique objet tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Ensuite, deux albums phares de Gilles Bachelet, Mon chat le plus bête du monde et Des nouvelles de mon chat... Ce chat énorme, gris, avec une trompe et des défenses devait se trouver dans ma collection d'albums sur les éléphants! :D Je suis ravie d'enfin les posséder!

Maintenant, on va se calmer jusqu'à Noël prochain! :) J'ai largement de quoi faire avec tout ça! Des titres vous inspirent? Vous avez découvert des choses? Vous êtes d'accord pour dire que je ne mérite pas tout ça? Vous avez raison!

Je profite de l'occasion pour vous rappeler que vous pouvez vous inscrire jusqu'au 10 avril pour le rendez-vous Avril en albums que j'organise pour faire un peu parler des albums sur la toile :) N'hésitez pas à nous rejoindre! 

dimanche 1 mars 2015

Pilalire a trois ans! ~ Un livre à gagner


C'est avec de petits gâteaux dignes d'Alice au pays des merveilles que je vous annonce, surprise et enchantée, que mon petit blog fête ses trois ans! Je n'en reviens toujours pas... Il y a eu certes des périodes de creux, mais je pense être revenue pour de bon!

Pour  fêter ça, un petit jeu. A gagner: un livre! (évidemment).
Pour participer, c'est simple :
- dites-moi en commentaire quel livre, parmi ceux que j'ai chroniqués, vous aimeriez gagner
- donnez-moi également le titre d'un livre que je devrais absolument lire
Vu que c'est aussi mon anniversaire dans la semaine qui vient, vous pouvez participer jusqu'au 9 mars 2015 à minuit! Je tirerai au sort trois gagnants parmi les participants et les résultats seront annoncés le 10 mars! Les gagnants recevront le livre de leur choix dans une édition de poche neuve!

A très vite les amis, j'espère être encore là l'année prochaine!