#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

jeudi 25 mai 2017

Un petit up en attendant!

Il y a des moments dans la vie où les choses se bousculent un peu et vous devez prendre un peu de temps pour vous ajuster à un nouveau rythme de vie, de nouvelles personnes, de nouvelles opportunités. C'est un peu ce qui m'est arrivé ces dernières semaines, en plein début du challenge Avril en Albums - que j'ai lancé et si pitoyablement abandonné par la suite! 

Le fait est que j'ai repris le travail, pour un bon moment cette fois-ci (si tout va bien, au moins jusqu'à la fin de l'année!) et malgré mes quatre mois de glandouillage semi-productif, je n'ai pas réussi à anticiper convenablement cette nouvelle donnée dans ma vie : j'ai moins le temps de faire tout ce que je veux faire. Du coup, comme vous avez pu le constater, cela fait un bail qu'il n'y a pas eu de nouveau billet, encore moins de nouvelle vidéo. Je vous rassure : ça va bientôt changer!

Toujours à rythme irrégulier et aléatoire, je vais dès ce week-end tenter de reprendre du poil de la bête et revenir vous présenter de chouettes livres. D'autant que j'ai énormément lu ces dernières semaines, vous allez voir, y'a du boulot!

Donc voilà, un petit billet pour vous rassurer : je vais (très) bien, il fait beau, je reviens dans quelques jours! En attendant, n'hésitez pas à me partager vos derniers coups de cœur! :) Je vous laisse avec un petit dessin maison fait il y a quelques mois, censé me représenter en hyper stylisé... Bref, à très vite!


mercredi 5 avril 2017

"Désolé, impossible, je suis en route pour Mars."

J'adore le travail des éditions des éléphants, qui, notamment, importent en France des albums riches, intéressants et audacieux. Ici, je vais vous parler de l'album Le Noir de la Nuit, écrit par Chris Hadfield et illustré par The Fan Brothers.


Chris n'a qu'un rêve : devenir astronaute. Mais il y a un problème : il a une peur terrible du noir. Dans l'obscurité, des extraterrestres rôdent, inquiétants, menaçants. Impossible de passer une nuit sans réveiller papa ou maman. C'est terrible, cette peur de la nuit, quand on rêve d'explorer l'espace!


Heureusement, un événement extraordinaire va bouleverser la vie de Chris, et lui permettre de voir les choses différemment : nous sommes en 1969, et il voit avec tous ses voisins les premiers hommes marcher sur la lune. C'est alors qu'il remarque qu'il fait terriblement noir dans l'espace, et qu'il faudra qu'il réussisse à vaincre sa peur pour pouvoir accéder à ses rêves.


Le texte est rédigé par l'astronaute Chris Hadfield, qui a déjà fait le buzz avec sa reprise de Space Oddity de David Bowie en direct de la station spatiale internationale. J'adore la façon dont il transforme un album sur la peur du noir en chronique historique, comment le ton rassurant se mêle à un souvenir. C'est un album à double emploi : il rassure et enseigne, donne envie de s'intéresser à l'espace et à l'astronaute qui, petit, avait peur du noir.

Tout cela est merveilleusement bien servi par les illustrations des Fan Brothers, mêlant crayon et techniques digitales, rappelant l'ambiance de Max et les Maximonstres de Maurice Sendak. Ils mettent en scène une nuit rassurante, sombre, certes, mais illuminée d'ors et de bleus, promesse de mille rêves fabuleux.

Un très joli album que je vous recommande fortement, surtout pour les amoureux de l'espace!




lundi 3 avril 2017

"C'est qui qui veut des petits bouts d'arc-en-ciel!"

Benoît Charlat est un prolifique auteur d'albums pour les tous-petits. A l'école des loisirs, il a publié pas moins d'une quarantaine d'ouvrages! Le petit dernier met en scène Dodo, un petit dauphin dynamique et super sympathique!


Dodo était déjà le héros de plusieurs petits albums. Celui-ci est le quatrième! Dodo est un petit dauphin qui a beaucoup d'imagination. A travers ses yeux, les nuages deviennent des créatures incroyables, l'attente pour le goûter est interminable et les arcs-en-ciel poussent dans le jardin. Dans Le bouquet d'arc-en-ciel, paru la semaine dernière, Dodo se sent l'âme généreuse. Il décide de distribuer de petits bouts de son arc-en-ciel à sa famille et à sa copine. Et si Papa et Maman sont ravis, il faut quelques secondes à son amie pour comprendre que c'est pour du semblant. Dès que ça fait tilt, c'est merveilleux : les deux enfants s'offrent des cadeaux extraordinaires dans un crescendo de rires et de joie.


J'ai une profonde sympathie pour ces albums cartonnés qui ont cette qualité d'être très faciles à lire à voix haute, avec des phrases et des expressions directement tirées de la vie réelle des enfants, avec ce ton d'émerveillement feint, de jeu et d'une petite maladresse qui rend la narration très réaliste. 

Ici Dodo, en partageant son arc-en-ciel imaginaire, partage surtout sa joie de vivre et son imagination. Il illumine le quotidien par des inventions farfelues et poétiques qui rendent la vie plus douce. Et j'ai trouvé ça très joli, d'autant que les pages s'enrichissent elles aussi de toutes les créations des enfants jusqu'à un feu d'artifice de couleurs!

Petit bonus, un Papa en tablier rose qui fait la cuisine et une Maman à lunettes, habillée de bleu, qui lit son journal dans son fauteuil. Ça ne fait pas de mal ;)


dimanche 2 avril 2017

DDD - La collection "Le thé aux histoires"! #AvrilenAlbums

J'ai eu le plaisir l'an dernier de passer une journée ensoleillée dans la ville de Metz, et au détour d'une flânerie dans la librairie Momie Metz j'ai découvert une collection d'albums qui mêlent habilement histoire, fiction et gourmandise... La jolie collection Le thé aux histoires, éditée aux éditions Feuilles de menthe!
Cette collection s'intéresse au folklore et au patrimoine culinaire de l'Est de la France : dans des albums colorés et illustrés de façon très moderne, les auteurs et illustrateurs reprennent des contes traditionnels lorrains et alsaciens, y intègrent des recettes typiques de ces régions, et cela donne un tout à la fois ludique et gourmand!

Cliquez sur les couvertures pour accéder aux fiches des livres!

Moi qui suis une gourmande compulsive, qui suis amoureuse de ma région natale de Flandre et qui ai grandi dans l'amour des contes régionaux et des histoires au coin du feu, j'ai eu un coup de foudre pour cette collection. Non seulement on y apprend des choses, mais on retrouve la patte typique du conte traditionnel, le mystère et le frisson, l'aventure et la certitude que tout sera bien qui finira bien.

En ce qui me concerne, j'ai acheté Madeleine & le dessert du roi Stanislas, écrit par Elise Fischer et Amélie Dufour ; je vous invite à découvrir avec moi cet album!


On y suit l'histoire de la jeune Madeleine, domestique au château de Commercy. Elle est douée pour la cuisine mais on la laisse rarement approcher des fourneaux! Un jour que Stanislas, roi de Pologne et duc de Lorraine, vient poser ses valises au château pour y passer le printemps, une catastrophe arrive en cuisine et elle se propose pour sauver le dessert du roi Stanislas : elle lui concocte une recette de son cru, de petites pâtisseries cuites dans des moules en forme de coquilles. C'est un succès!

Le charme de cet album réside dans l'univers qui y est dépeint : la vie de domestique au XVIIIème siècle dans une cour provinciale qui n'a rien à envier à Versailles, l'étiquette, l'architecture et les toilettes extravagantes des dames et messieurs. Si les sources narrant la création des madeleines sont variées, le parti pris d'en faire l'oeuvre d'une modeste domestique, dont les petites coquilles de pâtisseries deviendront connues dans toute la France, est très sympathique! 

Le petit plus? A la fin de l'album, vous retrouvez une partie documentaire, vous présentant le château de Commercy, le roi Stanislas, la vie à Versailles, la popularité de la pâtisserie Colombe à Commercy, la madeleine chez Proust et chez la marquise Carcano... Et même une délicieuse recette concoctée par une chef étoilée, Léa Linster!

Une collection qui mérite d'être soutenue! N'hésitez pas à jeter un coup d’œil à leur catalogue ;) Une série d'albums qui raviront autant les parents en quête d'histoires et de recettes, mais aussi les professeurs des écoles et les bibliothèques!