"When in doubt, go to the library!"

vendredi 20 juillet 2018

Cela faisait *très* longtemps que je n'avais posté de dessins ici, mais comme je vous l'ai expliqué dans mon dernier billet, j'ai très envie que tous les aspects de ma vie créative se retrouvent ensemble sur ce petit espace qu'est Pilalire! Et vu que j'ai entamé une petite série de portraits de héros de la littérature de jeunesse, je ne suis même pas complètement hors sujet... ;)


Je me devais de commencer par Hermione Granger! Le rat de bibliothèque le plus connu du monde (avec Matilda, peut-être...). J'ai pris énormément de plaisir à sortir mes marqueurs pour lui tirer le portrait, en faire quelque chose de coloré et flashy, dans des tons chauds (Gryffondor oblige!). Je me suis également bien fait plaisir avec la masse de cheveux hirsutes et sauvages d'Hermione, en accentuant leur côté cotonneux et original!

"The worst enemy to creativity is self-doubt."

mardi 17 juillet 2018

Allez, c'est reparti, on reprend une nouvelle fois tout ça en main. Et cette fois-ci, ça devrait tenir un moment. J'ai passé des mois à faire des allers-retours entre ce blog, Facebook, Instagram et Youtube pour tenter de trouver un équilibre entre tout ce qui me fait vibrer: ma passion pour partager mon amour de la littérature de jeunesse et mon goût pour le dessin. Je me suis organisée, j'ai brainstormé, bullet-journalé, et je devrais maintenant pouvoir vous proposer du contenu plus complet, plus intéressant... et plus souvent!

Inception de blog! Look tout nouveau, tout beau :)
Vous qui me suivez depuis 2012 (!) ou depuis deux jours, merci d'être là. J'adore cette petite plateforme qu'est Pilalire et ce qu'elle est devenue depuis qu'elle s'est couplée d'une chaîne sur Youtube. J'ai retrouvé du boulot il y a un an en tant que libraire jeunesse d'une enseigne de grande surface culturelle, j'ai donc l'esprit beaucoup plus apaisé. Je n'ai plus à angoisser pour joindre les deux bouts en fin de mois, mes semaines sont bien mieux structurées (même si mieux remplies!), et j'ai tout l'espace de laisser s'épanouir mes passions!

J'ai la tête pleine de projets chouettes, et j'ai hâte de partager tout ça avec vous. Pour cet été, je vais tenter une expérience : vous proposer un nouveau contenu trois fois par semaine. Je vous explique?

"La seule vie qui vaut la peine d'être vécue, c'est une vie qu'on a peur de perdre."

dimanche 22 octobre 2017

C'est reparti! On entame cette nouvelle série de chroniques avec l'un de mes premiers coups de cœur en fantasy depuis un bon moment. Ça s'appelle Shades of Magic, c'est écrit par V.E.Schwab et c'est publié en français chez Lumen. Mais de quoi ça parle donc?

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire ; mais à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

J'attendais avec une impatience mal contenue la sortie du premier tome de cette trilogie en français, car j'en avais entendu énormément de bien sur la sphère booktube anglophone. Alors dès qu'il est sorti, il y a quelques semaines, j'ai plongé le nez dans ce pavé de 500 pages.

Des pages qui se tournent...!

mercredi 18 octobre 2017

L'année avance doucement, on voit arriver les premiers frissons, les premiers chocolats chauds, les premières soirées à lire sous un plaid... L'automne est ma période de douceur préférée, celle qui annonce les éclats de l'hiver, le givre, les lumières, la chaleur de ceux qu'on aime, comme une grande répétition avant la magie des instants partagés...! Et en ce qui me concerne, cet automne, je clos des moments de ma vie pour accueillir l'avenir à bras ouverts.

Ceux qui ont suivi mes pérégrinations sur Instagram savent que je tentais difficilement de terminer un Master commencé en 2013 : je l'ai eu. Je ne réalise toujours pas que j'ai enfin terminé ce chapitre de ma vie, couronné de succès. J'ai ce fichu Master. Un Master presque inutile désormais, mais Master quand même. Avoir pu certifier de façon officielle et universitaire mes connaissances en littérature de jeunesse, pour participer à sa promotion et à la défendre face aux sceptiques, c'est un bel accomplissement pour moi dont je resterai fière.

Et puis je viens enfin de signer un CDI, dans une autre grande surface culturelle, après plus de deux ans de chômage entrecoupé de papillonnage dans quelques librairies. C'est dans un tout nouveau magasin qui ouvre bientôt, et je frémis d'impatience de faire naître tout un rayon qui, je l'espère, plaira à mes futurs clients. Chaque jour depuis plus d'un mois, j'ouvre, vide et remplis des cartons de livres que je n'ai qu'une hâte, mettre en rayon et faire découvrir au plus grand nombre. J'espère faire un petit bout de chemin dans ce nouvel environnement, et je trépigne de recommencer ce que j'aime faire le plus au monde : mettre dans les mains des petits et grands lecteurs des livres qui leur parleront.

Alors évidemment, dans cette période de nouvelles pages à écrire, j'ai un peu délaissé les pages à lire. Mais ça revient tout doucement, et très (très) vite, vous reverrez surgir de nouvelles chroniques de nouvelles vidéos et de nouvelles surprises. Si vous êtes toujours là après 5 (!) années de blog, vous devez savoir que les périodes de silence sont généralement suivies de moments de bouillonnements. Alors restez encore un peu, je reviens vite!
 
FREE BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS