#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mercredi 22 juin 2016

"Difficile de croire que ça pourra être mieux..."



Hey les gars, c'est bientôt les vacances! Et j'ai dans mes cartons de très chouettes bouquins à picorer dans le train, sur la plage ou en attendant le fameux marbré de grand-mère. En premier lieu, je tiens à vous faire découvrir une super saga parue aux éditions bulles de savon. Il s'agit des aventures de Hisse et Ho, écrites par Anne Loyer, et les deux premiers titres s'intitulent Le Phare Mystérieux et La Plume Noire.

Hélios (Ho) et Athénaïs (Hisse) sont jumeaux et ont l'incroyable chance, en plus d'avoir un père cuisinier  exceptionnel et une mère prof de grec ancien qui connaît plein d'histoires, de partir faire le tour du monde sur leur voilier, l'Olympe. Le frère et la sœur, âgés de douze ans, sont aussi complémentaires que chamailleurs, et nous suivons leurs aventures d'escale en escale.

Cette série pourrait avoir l'apparence, le style et le fond de n'importe quelle série d'aventures pour la jeunesse, avec les même morales et les mêmes rebondissements vus et revus. Mais ici, il n'en est rien. Amis des aventures hautes en couleurs, vous allez être conquis par celles de la famille Escampette!

Nous alternons les points de vue entre celui de Hisse et celui de Ho, ce qui permet parfois de créer du suspense et des quiproquo délicieux. Comme tous frères et sœurs qui se respectent, il ne se supportent pas et s'adorent tout autant. L'aventure démarre en même temps que leur voyage, et chaque tome de la série se propose de relater l'une de leurs escales. Le Phare Mystérieux se déroule sur l'île aux fleurs, en Bretagne, et le second tome, La Plume Noire, a lieu dans la superbe ville de Sintra, au Portugal. 

Tout est fait pour séduire le lecteur, et à tout âge : l'humour véhiculé par la relation houleuse entre les deux frangins, le dépaysement amené par les destinations méconnues et romanesques qu'Anne Loyer a choisies pour donner vie à son récit, les intrigues originales et pourtant parfois très proches des jeux d'enfants, les rencontres avec d'autres enfants hauts en couleurs de tous les horizons, cette impression d'urgence liée au cours laps de temps passé à chaque nouvelle escale, la mélancolie des départs... Mais ce qui m'a conquise par-dessus tout, c'est la plume inventive, bondissante et savante que l'auteur manie avec précision et simplicité, truffée de références mythologiques, littéraires ou historiques. C'est un texte qui, en plus de divertir et d'amuser, donne envie d'en lire plein d'autres. Et ça, c'est un sacré tour de force, vous ne croyez pas?

En plus, devinez quoi? Le troisième tome vient de sortir! Je ne l'ai pas encore lu, donc je ne peux pas vous en parler, mais je peux vous dire qu'il s'intitule Le Centaure Sauvage et que l'action se déroule cette fois-ci en Andalousie. Cliquez sur la couverture pour en apprendre plus!


Vous avez aimé cette chronique? Vous devriez aimer:

  

1 commentaire :