J'ai participé à la FairyFae Week!

lundi 6 avril 2020

Une fois n'est pas coutume, on va parler dessin par ici! J'avais envie d'un petit challenge d'illustration pour remettre le pied à l'étrier après un début d'année cataclysmique, et je suis tombée par hasard sur la FairyFae Week sur Instagram. Moi qui adore tout ce qui se rapporte au folklore et aux contes de fée, j'ai vite été séduite!

C'est un challenge qui a été présenté et géré cette année par 11 artistes dont Eve Pierrelune, que je suis depuis quelques temps. Le challenge courait sur une semaine, du 30 mars au 5 avril. Le principe est simple : pendant une semaine, chaque jour, on doit choisir entre deux thèmes, l'un plutôt côté lumière, l'autre plus côté ténèbres, et faire une illustration en rapport avec ce thème. Cette année les thèmes étaient centrés autour de personnages typiques qu'on retrouve souvent dans les contes traditionnels. Voici la liste si vous voulez la découvrir!

J'avais très envie de quelque chose d'un peu plus stylisé que ma façon de dessiner habituelle, et j'avais aussi envie de donner à la série une cohérence inspirée des motifs slaves, comme ceux qu'on peut voir sur les jolies poupées russes. J'ai voulu faire une clique entièrement féminine aussi, pour changer un peu!

Sans plus attendre, voilà mes 7 dames et demoiselles, avec, à chaque fois, un petit texte qui explique la petite histoire derrière le personnage. Tous les dessins ont été réalisés avec des aquarelles Colorex, des crayons de couleurs FaberCastell - Polychromos et des feutres à peinture blanche Molotov.

Jour 1 : La sorcière du village



Pour cette première illustration, j'ai choisi de faire une sorcière sympathique mais malicieuse. C'est une des plus vieilles femmes du village, elle ne fait que des potions domestiques et des sortilèges pour soulager la vie rude de ses voisins, mais elle adore faire peur aux enfants et s'amuse à leur jouer des tours. On la trouve la plupart du temps à son jardin ou penchée au-dessus de ses marmites, et on peut compter sur elle pour sa sagesse, ses remèdes et ses histoires drôles.

Jour 2 : la Paria



Cette jeune fille a dû grandir à la dure, en survivant comme elle le pouvait, seule, en dehors du village. Elle n'a peur de pas grand chose, et n'hésite pas à entrer dans des bagarres avec les enfants du voisinage qui lui prêtent toutes sortes de maladies et de malédictions. En vérité, elle a toujours dû se débrouiller toute seule et ne ressemble pas aux habitants de cette région. Elle a l'habitude de leur méfiance et a pour l'ensemble de ces gens beaucoup de mépris. Si les personnages de cette semaine faisaient partie d'un conte, je crois qu'elle en serait l'héroïne.

Jour 3 : la Harpie



La harpie est au cœur de beaucoup d'histoires au village. Cette femme difforme, affublée d'ailes de vautour et de serres grandes comme des bras, suscite la crainte et l'excitation lors des veillées au coin du feu. On dit qu'elle arrache les cœurs encore battants des hommes qui s'approcheraient de sa tanière, ou que son cri fait moisir les cultures sur pied. On est souvent cruel avec les femmes qui arrivent à se débrouiller seules, loin des maisons et des champs. Il se trouve que la harpie est surtout une femme indépendante, taciturne et incollable sur les animaux, les plantes et les esprits des bois. Elle parle peu et n'enlève jamais son masque, cultivant les légendes sur sa personne, plus efficaces que n'importe quelle muraille pour éloigner les opportuns. 

Jour 4 : l'Oracle



L'Oracle vit sur le sommet de glace qui surplombe toutes les autres montagnes. Il est difficile de la rencontrer, car elle n'adresse ses visions qu'à ceux qu'elle estime dignes de son savoir. Pour qu'elle accepte de partager son don, on essaie de la couvrir d'or et de bijoux, de lui offrir des soies venues du bout du monde ou des animaux extraordinaires volés à des natures exotiques. Elle recueille les animaux et porte les bijoux, mais ce n'est que pour une âme pure et un cœur honnête qu'elle ouvrira son troisième œil. Le visiteur verra alors tous les choix qui s'offrent à lui et connaîtra les prix à payer pour arriver à destination.

Jour 5 : la Renarde



Cela fait longtemps que les animaux et les hommes vivent côte à côte sans vraiment se côtoyer, mais la Renarde a la mémoire d'un temps ancien où ils vivaient en harmonie. Quiconque a sauvé, soigné ou épargné un animal dans sa forêt pourra recevoir sa nourriture, ses cadeaux et ses conseils avisés. Elle est toujours richement vêtue, et son immense tanière s'étend comme un palais sous les buissons et les fougères. Curieuse, courageuse et rusée, elle peut aussi se montrer impitoyable et inviter toute sa meute à dévorer les malotrus et les imbéciles. (C'est mon dessin préféré de la série <3)

Jour 6 - la Fée Marraine



Ceux qui ont une fée pour marraine savent que c'est à la fois un précieux cadeau et une malédiction. Elles vivent si longtemps qu'elles oublient souvent leurs protégés et ne font qu'une ou deux apparitions dans leurs vies de mortels. Mais quand elles apparaissent, c'est avec des cadeaux merveilleux qui permettent souvent de changer le destin de leurs filleuls. Un anneau d'or qui rend invincible, des sandales d'argent pour courir plus vite que le vent ou un diadème d'étoiles pour y voir en pleine nuit... Elles récompensent systématiquement les justes et les braves et aident à forger les grandes légendes.

Jour 7 : le démon



Le démon s'insinue dans la vie des villages en frappant les plus innocents : les enfants. Il se glisse dans un jouet discret et populaire et attend de tomber entre les mains d'un enfant malheureux. Alors il s'insinue dans son esprit, joue avec ses rêves et ses peurs, jusqu'à ce que l'enfant lui appartienne et sème le chaos dans son sillage. Il est impossible de se débarrasser du démon sans sacrifier l'enfant, et ces drames laissent dans l'esprit des survivants un goût de cendres et un profond chagrin. Il est le mal à combattre dans ma petite histoire et celui contre lequel l'héroïne partira en quête d'un remède.

Ça vous a plu?

Mes doigts me démangent et j'ai très envie d'écrire un conte qui met en scène tous ces personnages, mais je préfère vous avertir que c'est une idée en l'air et que je n'ai absolument aucune certitude que cela se fera. En attendant, j'ai adoré ce challenge et je suis assez fière de l'avoir terminé! Quelle est votre illustration préférée? Y a-t-il un conte traditionnel qui vous a beaucoup marqué?

14 façons de se (re)mettre à la lecture!

lundi 30 mars 2020

On nous le dit sur tous les tons : lire fait du bien! Lire aide à s'endormir, réduit le stress, améliore le vocabulaire, développe l'empathie, permet de s'instruire sur tous les sujets, stimule le cerveau, améliore la mémoire, et en plus c'est une source de divertissement et d'évasion..! Seulement voilà, dans une vie bien remplie, ou quand on a une histoire difficile avec l'apprentissage de la lecture, il peut être compliqué de lui faire une place dans la vie.

Heureusement, comme toutes les habitudes, celle de lire ne demande qu'un peu de discipline pour pouvoir intégrer notre vie de tous les jours. Que votre objectif soit de vaincre votre peur des livres, de décrocher des écrans, de vous cultiver ou d'instaurer un moment apaisant dans votre journée, cet article est pour vous! 

Trouver quoi lire

Avant de vous plonger dans le premier livre qui vous tombe sous la main, prenez les choses dans l'ordre : se (re)mettre à lire ne veut pas dire lire n'importe quoi. Il vous faut trouver les lectures qui vous plairont et vous conviendront à vous. Et pour cela, suivez ces quelques pistes:

1. Élargissez votre définition du "livre"

Quand on pense livre, on pense petit pavé de papier sans images, une fiction un peu fastidieuse mais enrichissante. Peut-être pensez-vous tout de suite à des classiques défendus par tou.te.s les profs de français depuis la nuit des temps. Et ce n'est peut-être pas l'image la plus sexy...! Il y a des tas de livres différents. Un livre, c'est juste un un assemblage de papier imprimé. Cela inclus : les bandes dessinées, les mangas, les essais, les biographies, les livres de cuisine, les livres de voyage, les livres de photo, et même les revues! Rien ne vous oblige à ouvrir Madame Bovary ou Guerre et Paix : lisez la biographie d'un Youtubeur que vous aimez, décortiquez un livre sur la meilleure façon de chouchouter vos intestins ou relisez cette série de BD que vous adoriez quand vous étiez ado!

...et pensez à utiliser plusieurs supports de lecture pour trouver ce qui vous convient!

2. Fréquentez des endroits dédiés aux livres

Pour trouver l'inspiration et savoir quoi lire, essayez de fréquenter des lieux dédiés aux livres près de chez vous. Faites un tour dans une librairie, une médiathèque, un salon du livre ou chez un bouquiniste, et jetez un œil. Prenez votre temps. Flânez dans les rayonnages en laissant vagabonder votre regard jusqu'à ce qu'un titre, une couverture ou un coup de cœur attire votre attention. Ne soyez pas intimidé.e : il arrive que ces endroits fassent peur, et rappellent de mauvais souvenirs. Mais ces endroits existent pour partager l'amour de la lecture et mettre le bon livre entre les bonnes mains. Si jamais c'est un peu trop intimidant pour vous, faites-vous accompagner d'un.e ami.e!

3. Demandez des conseils!

Justement, si vous mettez le pied dans un endroit où l'on vend et prête des livres, n'hésitez pas à demander des conseils! Dans la grande majorité des cas, les professionnel.le.s qui travaillent en librairie ou en bibliothèque le font par passion. Iels savent cerner les profils de lecteur.ice.s et vous conseiller des titres que vous ne connaissiez pas mais que vous allez adorer. D'après mon expérience, un.e libraire ou un.e bibliothécaire n'aime rien de plus que d'interrompre son travail pour prendre le temps de conseiller un.e lecteur.ice intéressé.e. Il peut arriver que vous tombiez sur quelqu'un de franchement antipathique, que cela ne colle pas entre vous : la relation de conseil reste une relation humaine, elle est parfois imparfaite! Mais ne désespérez pas. N'hésitez pas également à demander des conseils à un.e ami.e qui lit beaucoup, iel sera ravi.e de vous aider!

Les braderies de bibliothèques sont des mines d'or pour trouver des livres
pas cher en compagnie de gens qui sont de bon conseil.

4. Allez vers des sujets qui vous intéressent

Vous n'êtes pas obligé.e de lire des livres qui ne vous intéressent pas mais dont tout le monde parle! Faites communiquer vos passions avec votre activité de lecture : vous vous intéressez au zéro déchet? Aux Lego? Au rock'n'roll des années 60? A la seconde guerre mondiale? A la cuisine portugaise? Aux oiseaux? Aux faits divers? A la peinture? Il existe des romans, essais, témoignages et reportages sur tous les sujets possibles! Profitez de ces nouveaux moments consacrés à la lecture dans votre vie pour vous instruire davantage sur un sujet que vous connaissez déjà bien, ou pour vous renseigner dans un domaine qui attise votre curiosité!

5. Lisez le livre qui a inspiré votre film/série/jeu vidéo préféré.e

Dans la même veine, vous pouvez tout à fait choisir de lire le livre sur lequel est basé l'une de vos fictions télévisuelles préférées. Hunger Games, The Witcher, Game of Thrones, Harry Potter, La Voleuse de Livres, la Servante Écarlate, les Femmes de l'Ombre, l'intégralité des films DC et Marvel... La plupart des films, jeux vidéos ou séries télé que vous adorez sont des adaptations de romans! Essayer de découvrir la lecture en lisant une histoire que vous savez que vous aimez déjà a toutes les chances de vous réussir!

6. Intéressez-vous aux prix littéraires

Si vous ne savez absolument pas par où commencer, intéressez-vous à l'actualité du livre et penchez-vous sur les prix littéraires! Les prix peuvent être un bon moyen de se repérer dans la production actuelle, et découvrir des textes acclamés par les lecteurs ou la critique a plus de chance de vous mettre entre les mains quelque chose d'objectivement bon. Attention cependant : parfois les prix célèbrent une bonne idée ou la carrière d'un auteur mais ne récompensent pas forcément les livres les plus accessibles! Lisez quelques pages en ligne ou en librairie pour vous faire une idée!

Trouver le temps de lire

Bon, ça y est, vous avez sélectionné quelques titres et vous êtes décidé.e : la lecture va faire partie de votre vie! Seulement voilà, il faut maintenant faire de la place à cette nouvelle activité. Voici quatre pistes à explorer pour réussir à intégrer la lecture dans vos activités de tous les jours.

7. Ayez toujours un livre avec vous

La très, très grande majorité des grand.e.s lecteur.ice.s ont toujours un livre sur eux. Imitez-les. Choisissez un livre au format poche, pas trop long, facile à glisser dans votre sac ou dans les poches de votre manteau, pour pouvoir le dégainer en toutes circonstances, au lieu de scroller sur votre téléphone. Vous avez bien plus de chances de lire si vous avez toujours un livre avec vous! 

8. Définissez un temps dans votre journée dédié à la lecture

La grande mode est à l'organisation, au bullet journal, au planning, à la to-do list... Intégrez la lecture à cette organisation. Tout comme cuisiner, peindre ou faire de la musique, c'est une activité que l'on perfectionne à force de s'y consacrer. Un quart d'heure tous les soirs avant de dormir, au réveil en buvant votre café, après le repas du midi pendant la digestion, en sortant du travail pour vous offrir une parenthèse de calme, un soir par semaine où l'on éteint la télé, à chaque fois que vous voulez vous offrir une pause... Les possibilités sont infinies. Prenez garde à associer ce moment à quelque chose de doux et de positif, de peur que cela se transforme en corvée! Mettez de la musique d'ambiance, installez-vous à la fenêtre, faites-vous un masque, que cet instant soit un instant pour vous qui vous détende et vous fasse du bien!

Mettez votre pile à lire en évidence pour pouvoir l'avoir toujours sous les yeux.

9. Essayez les audio-livres!

Les plateformes de livres audio se multiplient. Profitez-en. Si vous êtes quelqu'un de très speed et que vous poser au calme pour lire vous demande beaucoup d'efforts, ou si vous aimeriez profiter de vos trajets en voiture ou des moments où vous cuisinez pour avancer dans vos lectures, abonnez-vous à un service de livres audio, ou bien achetez/empruntez des livres audios en librairie ou en bibliothèque. Je passais une demie-heure par jour dans ma voiture, dont je n'utilisais plus le lecteur CD : après avoir découvert les livres-CD disponibles dans ma médiathèque, j'ai pu lire en deux mois, tout en conduisant, Alice au Pays des Merveilles, Le Club des Incorrigibles optimistes, Certaines n'avaient jamais vu la mer, Tempête au haras ou encore Victoria Rêve.

10. Profitez de chaque attente

Votre semaine est pleine d'instants creux : le trajet en transport en commun, la salle d'attente du dentiste, le silence prometteur avant que n'arrive le livreur de pizzas, l'attente de notre tour à la caisse lorsque nous faisons les courses, de la pluie passe pour enfin sortir, du sommeil qui arrive... Ce sont des moments où il est facile de lire quelques paragraphes et, sans s'en rendre compte, on finit par avoir lu tout un roman. Transformez ces moments d'attente en moments de lecture!

Entretenir la motivation

Commencer une nouvelle activité est toujours un peu grisant mais si on n'entretient pas la flamme de la motivation, celle-ci a des chances de s'épuiser, surtout lorsque l'on sort de sa zone de confort... Alors pour finir cet article, voici quatre conseils pour garder l'envie de lire coûte que coûte!

11. Créez chez vous un endroit dédié à la lecture

Faire de la place physiquement à la lecture vous permettra d'avoir un rappel visuel que cette activité est toujours une option. Si vous rangez votre livre dans votre table de chevet et que vous ne posez jamais les yeux dessus, vous avez de fortes chances de l'oublier. Alors, que vous viviez dans un petit studio ou une grande maison, installez un petit endroit dédié uniquement à la lecture. Mettez vos achats ou vos emprunts de la bibliothèque sur une petite étagère spécialement dédiée, avec une bougie et la petite guirlande qui créera une ambiance cocooning. Laissez toujours votre lecture en cours bien visible sur votre table basse, votre chevet ou même dans vos toilettes! Allez chiner un fauteuil, cousez un plaid ou décorez un mug que vous n'utiliserez qu'au moment de lire. Créez un rituel et un endroit où le réaliser!

Mon coin préféré du canapé où je me roule en boule pour lire!

12. Gardez une trace de vos lectures

Une astuce bien connue des sportifs est de garder une trace de ses progrès pour se rendre compte du chemin parcouru. Cela peut tout à fait s'appliquer à la lecture! Il existe mille et une façons de suivre vos lectures. Vous pourriez tenir un blog ou un carnet dans lequel vous écririez quelques lignes sur ce que vous avez retenu de cette lecture, ce qui vous a plu et les citations dont vous voulez vous souvenir. Vous pourriez aussi utiliser un réseau social dédié à la lecture comme Goodreads, Babelio ou Livraddict pour enregistrer votre pile à lire, vos envies lecture et les lectures que vous avez terminées. Vous pouvez créer un tracker dans votre bullet journal ou faire des vidéos sur Youtube... Tous les moyens sont bons!

13. Suivez un défi collectif de lectures

Il existe des centaines de challenges de lecture en ligne que vous pouvez rejoindre d'un clic. Des challenges pour découvrir un genre, pour lire un certain nombre de pages en un week-end, pour découvrir des auteur.ice.s des quatre coins du monde, pour découvrir une époque ou un événement historique, pour prendre de l'avance sur les titres qui vont être adaptés au cinéma, pour se réconcilier avec des classiques ou lire la bibliothèque d'un personnage fictif... Quelques clics sur Pinterest, Livraddict ou Youtube vous permettront l'accès à des tas de challenges, que vous pourrez suivre seul.e de votre côté ou bien en échangeant avec toute une communauté!

14. Rejoignez un club de lecture

Rien n'est plus exaltant quand on commence une nouvelle activité que de la partager. A l'heure d'internet, les clubs de lecture se virtualisent et vous permettent d'entrer en contact avec des lecteur.ice.s du monde entier pour échanger sur vos lectures. Renseignez-vous, peut-être que votre librairie ou médiathèque a son propre club de lecture qui se réunit régulièrement pour faire découvrir des titres! Ou mieux : créez votre propre club de lecture avec vos proches, convenez d'une date tous les mois où vous réunir autour de bons petits plats et de bonnes choses à boire!

N'oubliez pas les dix droits du lecteur!


En conclusion...

J'espère que ce (trop) long article aura su vous rassurer et vous donner les clés pour mettre un peu de lecture dans votre vie. Avez-vous toujours été lecteur.ice? Ou avez-vous toujours eu du mal à vous plonger dans un livre? Partagez vos expériences de lecture dans les commentaires!


Nous allons tout recommencer, ailleurs, ensemble.

lundi 23 mars 2020

Il y a des moments dans la vie où l'on doit tout recommencer, encore. Si c'est parfois l'occasion de tout reprendre à zéro, cela peut être aussi une période de remise en question, de doute et d'anxiété. Je m'apprête une nouvelle fois à tout reprendre depuis le début, ailleurs et autrement.

Les trois photos que vous allez voir, je les ai prises moi-même
depuis mon balcon de Rennes! <3

J'ai quitté mon travail

Après plus de 4 ans dans les Cultura de Rennes, il est devenu clair que la grande distribution n'était pas compatible avec ma santé. J'ai adoré mes clients, mon rayon, mes collègues et les opportunités que cette expérience m'a fait saisir. Mais je ne suis pas la personne en meilleure forme de la planète et le piétinement debout, toute la journée, a eu raison de mon pied. Rien de grave, mais je suis dans l'incapacité de continuer. Alors j'ai quitté l'entreprise il y a un mois, le cœur lourd que cela se fasse dans ces conditions.

J'ai beaucoup de chagrin

2020 n'a pas été tendre avec moi, et nous ne sommes qu'en mars. J'ai perdu ma maman en février, après une maladie éclair, incurable et cruelle. Je n'en parle pas ici pour chercher votre compassion : la vie continue, et s'il y a bien une chose que ma mère m'a apprise, c'est que la vie est belle et qu'il y a toujours, quelque part, un coin de ciel bleu. Mais ce chagrin est lourd et tenace et il va falloir apprendre à vivre avec, coûte que coûte.

Je déménage

Mon amoureux et moi sommes arrivés à Rennes il y a presque cinq ans. Je l'y ai suivi car son entreprise lui proposait une chouette mission en Bretagne. J'avais dû, pour cela, quitter mon CDI et m'éloigner de ma famille. Maintenant, avec le raz-de-marée émotionnel de ma vie personnelle, nous avons décidé de retourner dans la région lilloise. Nous déménageons à Pâques (si ce fichu virus nous laisse faire) dans un très bel appartement que nous allons remplir de livres, à Tourcoing. Je suis contente de me rapprocher de ma famille et d'une partie de mes amis, de retrouver les frites et les gaufres dignes de ce nom. Mais il va falloir clore un chapitre de ma vie où je me suis épanouie moralement, amoureusement et professionnellement.

J'ai peur...

...de renouer avec d'anciennes angoisses
...de ne jamais surmonter ce chagrin
...de ne pas trouver de travail
...de faire une bêtise en déménageant
...de briser notre équilibre
Mais...

J'ai hâte...!

Il y a aussi quelque chose de grisant dans le fait de casser sa routine et commencer des choses nouvelles, dans un environnement neuf. J'ai hâte de découvrir mon nouveau quartier, mes nouveaux voisins, de choisir ma librairie fétiche et visiter tous les salons de thé. Je suis heureuse de me rapprocher de ma famille et mes amis, et j'espère qu'il y aura des tas de repas improvisés et de soirées jeux. Nous allons avoir une terrasse où je vais pouvoir laisser s'exprimer la jardinière qui dort en moi. Et puis je me dis que tant qu'il y a l'amour des siens, on ne risque pas grand chose, si?


10 romans jeunesse à découvrir absolument!

lundi 16 mars 2020

Il est plus sain et responsable pour tout le monde, au moment où j'écris ces lignes, de rester chez soi, bien cocooning sous un plaid. Quelle meilleure opportunité de vous plonger dans des romans? Et si jamais vous avez envie de découvrir la littérature de jeunesse, je vous propose une sélection de dix romans étiquetés "à partir de 10 ans" qui m'ont bouleversée, accompagnée, profondément marquée. Il n'y a pas d'âge pour les bonnes histoires, et un excellent roman l'est pour tout le monde!


Quatre sœurs, de Malika Ferdjoukh. Ed. Ecole des Loisirs

Enid doit faire dix-sept pas de l'abribus jusqu'à l'impasse de l'Atlantique qui mène à sa maison, la Vill'Hervé. Un de moins que l'été dernier. La preuve que ses jambes allongent, donc qu'elle a grandi. N'empêche qu'elle est toujours la plus petite des cinq sœurs Verdelaine.
Personne ne la croit quand elle dit qu'elle a entendu un fantôme hurler dans le parc et faire de la musique. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l'hiver et à arrêter de fumer pour faire des économies. Ni Bettina et ses copines Denise et Béhotéguy, dites DBB (la Division Bête et Bouchée), concentrées sur leur nombril. Ni Geneviève, mobilisée par son propre secret très difficile à préserver. Ni Hortense, plongée dans la rédaction de son journal intime. Ni Tante Lucrèce qui n'écoute qu'Engelbert Humperdinck, son crooner préféré. Ses parents la croiraient peut-être, mais ils sont morts depuis dix-neuf mois et vingt-deux jours. Swift, sa chauve-souris, l'écouterait sûrement mais elle a disparu dans la tempête, la nuit où le vieux sycomore du parc s'est mis à faire le poirier au fond du puits. Il faut qu'Enid se résigne : «Convaincre les grands, c'est comme vouloir qu'un chewing-gum mâchouillé une heure conserve son goût du début.»

J'adore cette jolie fresque familiale, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois! C'est beau, c'est bien écrit, c'est tendre et drôle, ça parle de tout ce qui fait que l'on grandit, ça pétille et ça gronde, si vous voulez en savoir plus allez voir mes autres chroniques dessus, je le conseille tout le temps, cette phrase est beaucoup trop longue, allez suivant!


Journal d'une sorcière, Celia Rees. Ed. du Seuil

Mars 1659. Après l’exécution publique de sa grand-mère, condamnée pour sorcellerie, Mary s’embarque pour le Nouveau Monde – l’Amérique – sur l’Annabel afin d’échapper au même destin.
Promiscuité, superstition, regards méfiants des colons puritains mais aussi amitiés et amours naissantes font le quotidien de la jeune fille, qu’elle raconte à son journal.
Dans un XVIIe siècle ou fièvre religieuse et barbarie se croisent, où tout reste à découvrir, cette adolescente décidée, en recherche permanente de sa propre identité, dépassera ses craintes et les conventions sociales pour aller à la rencontre du monde, de l’autre et de la connaissance.

C'est l'un des premiers romans jeunesse que j'ai lus une fois adulte et j'ai adoré plonger dans la période sombre et difficile des premiers colons en Amérique, la relation avec les Natifs Américains, le puritanisme, la difficulté d'être une femme indépendante dans des communautés soudées par la peur de mourir. Il y a une suite, Vies de sorcières, qui n'est malheureusement plus éditée mais que vous trouverez facilement d'occasion! Si vous voulez en savoir plus sur ce roman, découvrez ma chronique faite il y a quelques années!



Tobie Lolness, Timothée de Fombelle. Ed. Gallimard

Courant parmi les branches, épuisé, les pieds en sang, Tobie fuit, traqué par les siens... Tobie Lolness ne mesure pas plus d'un millimètre et demi. Son peuple habite le grand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d'une invention révolutionnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée. Seul Tobie a pu s'échapper. Mais pour combien de temps?

Au cœur d'un inoubliable monde miniature, un grand roman d'aventure, d'amitié et d'amour. Le premier tome de l'histoire de Tobie.

C'est un roman que j'ai lu très, très récemment et je regrette tellement de ne pas l'avoir lu plus tôt! Timothée de Fombelle est ici le grand conteur d'une aventure écologique où de tout petits êtres humains accomplissent de grandes choses. Ce monsieur écrit merveilleusement bien et nous propose un récit contre l'obscurantisme, la peur de l'autre, le capitalisme effréné et la solitude. Ce texte est un grand roman qui est d'ores et déjà devenu un classique de la littérature de jeunesse française.


Pax et le petit soldat, Sara Pennypacker. Ed. Gallimard

La guerre est imminente. Lorsque le père de Peter s'engage dans l'armée, il oblige son fils à abandonner Pax, le renard qu'il a élevé depuis le plus jeune âge et envoie le garçon vivre chez son grand-père à cinq cents kilomètres de là. Mais Peter s'enfuit à la recherche de son renard.

Pendant ce temps, Pax affronte seul les dangers d'une nature sauvage et se trouve confronté à ceux de son espèce.

Les romans pour les plus jeunes lecteurs et lectrices traitent plus souvent qu'on ne le croit de sujets difficiles. Ici, j'ai particulièrement aimé l'alternance des points de vue entre celui de Peter, le jeune garçon, et Pax, son renard. Le magnifique récit d'une relation hors du commun, d'un retour à la nature, d'un monde qui change. Une jolie prouesse stylistique pour tous les âges qui vous fera verser quelques larmes!




Quelques minutes après minuit, Patrick Ness. Ed. Gallimard


Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l'apparence d'un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Un autre classique instantané, puissant et profond, qui parlera à tous de façon universelle. Le deuil, l'adolescence, la séparation, les cauchemars sont les thèmes de ce conte moderne emprunt de folklore et de fantastique. J'ai vidé tout un paquet de mouchoirs en le lisant, mais j'y repense très souvent depuis, et il s'agit pour moi d'un livre qui accompagne durablement celui ou celle qui l'a lu. Un petit trésor.



De Cape et de Mots, Flore Vesco. Ed. Didier Jeunesse


Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

Les livres peuvent aussi faire rire! Et avec celui-ci, on est servi. Flore Vesco nous entraîne dans un conte savoureux, à la croisée du conte de fée et du récit de capes et d'épées, avec une héroïne haute en couleurs à la langue bien pendue! On se délecte de la plume de l'autrice autant que des critiques qu'elle adresse au monde fastueux et vide des puissants de ce monde. Un ravissement, un grand pied de nez, une jolie farce hors du commun!


Du haut de mon cerisier, Paola Peretti. Ed. Gallimard

Mafalda aime jouer au foot, s'occuper de son chat, lire et regarder les étoiles. C'est une petite fille de neuf ans comme les autres, enfin presque... sa vue se dégrade rapidement et d'ici quelques semaines elle sera dans le noir. Pour apprivoiser cette obscurité elle doit affronter ses peurs, établir de nouveaux repères, et surtout, surtout, ne jamais baisser les bras. Mais pour cela, il faut apprendre à faire confiance aux autres... et à soi-même.

Ce roman illustre très bien ce qu'un bon livre pour les plus jeunes peut être. Le style est simple, la narration est celle d'une petite fille de neuf ans, mais de sa parole et ses aventures émerge de la poésie. C'est un roman qui se veut emprunt du même ton nostalgique et doux-amer que Le baron perché d'Italo Calvino ou Mon bel oranger de Vasconcelos, et qui y arrive à merveille. Le destin de cette enfant qui devient aveugle nous apparaît chargé de soleil et on le referme avec un sourire aux lèvres et du baume au cœur.



Coraline, Neil Gaiman. Ed. Albin Michel

Coraline vient d’emménager dans une étrange maison et, comme ses parents n’ont pas le temps de s’occuper d’elle, elle décide d’explorer ce nouveau lieu. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement pratiquement identique au sien, où vivent ses « autres parents », copie conforme de ses vrais parents, mais qui ont des boutons cousus à la place des yeux. Aimables, séducteurs, ils veulent convaincre Coraline de rester pour toujours avec eux. La petite fille réussit à s’enfuir et à rentrer chez elle, mais découvre que ses vrais parents ont disparu. Elle retourne alors les sauver des griffes de ses « autres parents », aidée par un chat noir…

L'un des livres qui m'a le plus fait frissonner! Neil Gaiman est un excellent conteur, et ce roman fait remonter toutes vos peurs d'enfant. La peur du noir, de se retrouver seul.e, de se perdre... le tout dans un univers merveilleux d'inventivité, porté par une plume qui ménage le suspense aux moments parfaits. Frisson, aventure, héroïne intrépide et chat qui parle, c'est à mes yeux le meilleur livre de Neil Gaiman! Un conte fantastique moderne et parfaitement équilibré qui devrait faire l'unanimité!


Le meilleur pour la fin!

Les royaumes du nord, Philip Pullman. Ed. Gallimard

Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l'atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, est-elle l'objet de tant d'attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami disparaît, victime des ravisseurs d'enfants qui opèrent dans tout le pays, elle se lance sur ses traces.
Un périlleux voyage vers le Grand Nord, qui lui révèlera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d'un autre monde.

Si vous suivez mon blog depuis longtemps, vous savez que je chéris tendrement cette trilogie que je relis régulièrement depuis quinze ans. Un univers extraordinaire, des niveaux de lecture qui en font une aventure universelle, des idées intelligentes et des ours qui parlent. Que vous faut-il de plus? Lisez ici une chronique un peu plus complète que j'avais faite il y a quelques années!

Peter Pan, de James M. Barrie. Ed. Gallimard

C'était un vendredi soir. Les parents de Wendy, Michael et John étaient absents, et la nurse Nana, une chienne terre-neuve, était attachée dans la cour. La voie était donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refusait de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part. Une île enchantée habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet, qui cherche à se venger de Peter Pan...

Vous là, qui me suivez depuis un moment! Oui, vous! Je vous ai vu lever les yeux au ciel! C'est mon livre préféré, je vous en ai parlé en long, en large et en travers:
- ici
- par ici
-
- et là aussi
Cliquez sur tout ça pour en savoir plus. Moi, je ne sais plus sur quel ton vous le dire! Après, chaque lecteur.ice est unique et ce qui résonne en moi ne vous parlera peut-être pas. Mais c'est le roman qui m'a fait m'intéresser à la littérature de jeunesse et qui m'a permis de voir au-delà des clichés qui lui sont liés. Mon livre doudou!

Prêts? Lisez!

Cette liste est loin de recenser tous les romans pour la jeunesse que je conseille aux adultes de lire, mais c'est une bonne base pour commencer, et il y en a pour tous les goûts! En lisez-vous vous-même? Quels sont ceux qui vous ont marqués, dans votre enfance ou depuis que vous êtes grand.e? Parlez-moi de votre rapport aux romans jeunesse en commentaire!


 
FREE BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS