#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

dimanche 13 décembre 2015

"...aussi longtemps que les enfants seront joyeux, innocents et sans cœur."

Je sais, je sais. Je commence à doucement vous gonfler avec retours perpétuels vers Peter Pan (, ici, de ce côté ou encore là). Je sais. Mais là, il fallait que je vous parle. Parce qu'il y a un petit bijou qui vient de sortir chez Milan, et le travail sur cette adaptation est tellement remarquable que je ne pouvais pas ne pas vous en parler. Je vous le promets, ça vaut le coup. Jugez plutôt!

Peter Pan enlève Wendy et ses frères. Il les conduit au Pays Imaginaire où il règne en maître sur les enfants abandonnés. La lutte contre le Capitaine Crochet est sans merci. La jalousie de la fée Clochette est sans pitié pour Wendy... Et le dévouement de Wendy pour les enfants sans mère est sans limite.

Bon, on va commencer par parler de l'adaptation du texte, réalisée par Maxime Rovere qui a fait un excellent travail. Toutes les scènes clés du roman Peter & Wendy s'y trouvent, ponctuées par des phrases reprises quasiment telles quelles du texte original. C'est rafraîchissant et très agréable de voir que l'adaptation en album ne s'est pas faite au détriment de scènes importantes au récit comme c'est parfois le cas!

Mais la richesse de ce magnifique livre réside dans ses illustrations. Alexandra Huard a fait des merveilles. Les couleurs sont chaudes, vives et pleines, on sent le travail traditionnel de la peinture sur le papier. Ça foisonne de détails, c'est un véritable régal pour les yeux. 

Mais le talent d'Alexandra Huard ne s'arrête pas là, car elle s'est énormément documentée sur la genèse de Peter Pan et les différentes versions qu'il y eut pour réaliser ses illustrations. Elle a véritablement voulu faire apparaître les petits détails laissés de côté dans l'adaptation du texte pour que l'image complète le récit le plus fidèlement possible. En croisant le texte du roman et ceux, antérieurs, de la pièce de théâtre et de Peter Pan in Kensington Gardens, elle a pu rendre toute la complexité et la richesse d'un récit dont la profondeur est trop souvent méconnue. Ainsi, l'île du Jamais a des airs d'île des Caraïbes où les micro-climats se côtoient, l'auteur ayant lu des récits de navigateurs et les fictions de Stevenson. 


La boucle que forment les différentes communautés vivants sur l'île du Jamais, se chassant les uns les autres dans une espèce de ronde perpétuelle, est merveilleusement représentée sur cette double-page, où Alexandra Huard a voulu ajouter un détail qui n'apparaît pas dans le roman mais dans la pièce de théâtre : celui selon lequel les saisons occupent chacune une zone de l'île. Admirez plutôt.


Ou encore, l'album s'ouvre non pas sur une scène dans la nursery des enfants Darling comme il est très souvent le cas, mais sur une scène de jeux et de promenade dans Kensington Gardens, le parc où Barrie rencontra la famille Davies en promenant son énorme chien Portos, lieu où naquirent Peter, Crochet et tout l'univers de Peter Pan.


Ajoutons à tout cela que Peter ne sourit quasiment pas sur aucune des illustrations, le visage couvert de peintures de guerre lui conférant l'air féroce et malicieux qui lui sied à merveille, que Crochet a parfois les yeux rouges (et le crochet au bras droit, merci!), et il ne m'en fallait pas plus pour tomber amoureuse. 

Cet album merveilleux est l'outil idéal pour découvrir une version courte mais riche, fidèle au texte original, agrémentée d'illustrations soignées et, comme vous avez pu le constater, grouillant de clins d’œil et de détails. Un petit bijou à glisser sans aucun remords au pied du sapin.

Je vous invite expressément à découvrir les trois articles réalisés par Alexandra Huard sur son blog, ici, ici et , où elle raconte en détails l'origine de Peter Pan et le travail réalisé autour de l'illustration de cet album. C'est fascinant! Merci pour ce trésor!

3 commentaires :

  1. WAW ! Les illustrations sont trop belles, j'adore ce style ! J'aime aussi énormément Peter Pan, je regrette d'avoir déjà envoyé ma liste de Noël à mes proches... Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie! :) Il faut partager les bonnes choses! Et puis rien ne t'empêche de te faire un petit cadeau perso ;)

      Supprimer
  2. Merci pour cet article qui nous informe davantage sur ce beau album !

    RépondreSupprimer