10 romans pour découvrir le Young Adult

lundi 20 avril 2020

Le young adult est probablement la catégorie, en littérature de jeunesse, qui séduit le plus les adultes. Ces romans trop matures pour les petits, mais qui mettent en scène des personnages et des questionnements propres au passage à l'âge adulte, ont le vent en poupe depuis près de vingt ans et ce n'est pas près de s'arrêter. Pour ceux d'entre vous qui aimeraient découvrir les incontournables de cette catégorie de lectures, pour les curieux qui veulent lire des choses nouvelles, ou pour les sceptiques qui ont du mal à trouver des textes de qualité, j'ai concocté cette sélection des 10 meilleurs romans young adult que j'ai pu lire. Profitez de vos bibliothèques, empruntez-les à des proches ou réservez-les dans votre librairie indépendante préférée!


Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers - Benjamin Alire Saenz


Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

Désormais un classique de la littérature young adult contemporaine, ce récit fait gonfler le cœur et donne envie de partir à la conquête du monde en dépassant ses angoisses. Un texte intelligent, plein d'émotions et de bienveillance, avec des personnages solaires inoubliables. C'est un roman important qui véhicule des idées positives et inclusives et qui, je trouve, représente bien ce moment étrange de l'adolescence où l'on se sent au bord d'un précipice et qu'on n'a que deux choix : s'envoler ou tomber.
Il y a des réflexions philosophiques sur les façons de conduire sa vie (les héros ne s'appellent pas Aristote et Dante pour rien), et si les questionnements restent parfois trop en surface, cela suffit à interroger suffisamment les lecteur.ice.s pour les marquer et les inviter à prendre du recul sur leurs propres vies.
Rien que d'écrire cette mini-chronique j'ai envie de le relire.


Les Petites Reines - Clémentine Beauvais



À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Le roman qui a véritablement révélé le talent de Clémentine Beauvais au grand public. Les trois boudins des Petites Reines sont des personnages hauts en couleurs, vivants, pétillants et drôles. J'ai un énorme crush pour Mireille Laplanche, narratrice cynique et insolente qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'a pas son égale pour créer des métaphores éclatantes de malice et d'intelligence. Un regard détaché et rebelle sur les réseaux sociaux et les injonctions à la minceur, en plus d'un road-trip burlesque tendre et plein de vie. Un trésor qui donne la pêche! Si vous voulez en savoir plus, j'avais fait une chronique plus détaillée ici!


Nous les filles de nulle part - Amy Reed


À : destinataires cachés
De : LesFillesdeNullePart
Chères amies,
Vous en avez marre ? Vous avez peur ?
Vous en avez marre d'avoir peur ?
Vous êtes en colère ?
On sait ce qu'ils ont fait. Spencer Klimpt, Eric Jordan et Ennis Calhoun. On sait qu'ils ont violé Lucy. On sait qu'ils ont fait du mal à d'autres, probablement beaucoup d'entre nous. On sait qu'ils recommenceront.
Vous êtes prêtes à agir ? À ne plus vous taire ?
Rejoignez-nous. Ensemble nous sommes plus fortes qu'eux.
Nous ne nous tairons plus.
Nous les Filles de Nulle Part.

On s'attaque dans ce roman au sexisme, et plus particulièrement à la culture du viol. Dans ce lycée d'une petite ville américaine, on laisse tout faire aux membres de l'équipe de football. Les victimes de leurs soirées malsaines sont méprisées, insultées et sont poussées à changer de lycée ou pire, à se suicider. Ce texte invite les jeunes filles et les garçons à se serrer les coudes pour faire éclater la justice et faire que la honte change de camp. Un roman puissant, important, un cri d'amour à la sororité, qui devrait se trouver dans tous les établissements scolaires pour aider à faire éclater des vérités qui dérangent.


Vango - Timothée de Fombelle


Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Ecosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie.

Vango est une aventure inclassable, qui a séduit tant les adolescent.e.s que les adultes, et qui transcende les genres pour nous offrir une expérience de lecture poétique et romantique. La grande force de ce texte, c'est la plume de l'auteur, qui nous aide à nous envoler à travers une Europe belle de ses différences, malade de ses intolérances.

Un jeune garçon en quête de la vérité sur ses origines, un capitaine de dirigeable, une aristocrate qui n'a pas froid aux yeux, des orphelins et des géants, des montagnes et des océans... On voyage, on enquête, on admire, on tremble. Vango est un grand récit d'initiation où l'on apprend à observer, mûrir et éclore pour devenir le meilleur de soi-même. Un classique instantané.


Les Optimistes meurent en premier - Susin Nielsen


Depuis la tragédie qui a anéanti sa famille, Petula a de nombreuses phobies, et prétend qu'une prudence et un hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre catastrophe. Mais est-ce bien réaliste ? ... Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d'un atelier d'art-thérapie. Les adolescents "à problèmes" qui y assistent se supportent tout juste. Arrive Jacob, "l'homme bionique. Appareillé depuis qu'il a perdu son avant-bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu'attentif aux autres...

Susin Nielsen est l'une de ces autrices qui maîtrise à la perfection cette période floue, intense et maladroite qu'est la fin de l'adolescence. Les premiers amours, les histoires de famille compliquées, la réalité d'un monde sans concession, les petits moments magiques qui illuminent la vie... Elle sait tout ça et plus encore, car elle n'hésite pas à faire de ses romans le miroir de notre société. Ses familles sont rarement composées d'un papa, d'une maman et d'une ribambelle d'enfants heureux. Il y a du chômage, des maladies, des tragédies, des traumatismes, et pourtant la vie continue, pleine de surprises et de chaleur. Il y a des personnages de toutes les couleurs, de tous les milieux, de tous les genres et attirés par toutes sortes d'amours. C'est ce que j'adore dans ses textes, et dans celui-ci en particulier, où toute une bande de personnages brisés apprennent à se soutenir les uns les autres pour avancer dans la vie, quitte à boiter. 


Hunger Games - Susan Collins


Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...

Je ne vais pas vous faire l'affront de présenter d'avantage cette trilogie, mais je vais insister sur le fait que son succès est mérité. Cette dystopie a lancé une mode où ses successeurs étaient de qualités fluctuantes, c'est vrai : mais dans la trilogie originale, il y a tout ce qu'il faut pour plaire. Il y a d'abord un excellent divertissement : suspense, personnages charismatiques, rebondissements haletants, questions de vie ou de mort. Il y a aussi une héroïne devenue, malgré elle, le symbole d'une véritable révolution, et des enjeux politiques qui nous ramènent à notre société. On peut dire ce que l'on veut, Hunger Games a le mérite d'être un page-turner addictif en plus d'un titre qui a permis à des tas d'autres de voir le jour pour inviter les ados à se questionner sur les injustices de notre monde. 


Dans le désordre - Marion Brunet


Ils sont sept. Sept qui se rencontrent en manif, dans la révolte, dans le désordre, refusant la vie qu'on leur impose. Ils décident de vivre ensemble, en squat et en meute.

Et au cœur de la meute, il y a Jeanne et Basile, qui découvrent l'amour, celui qui brûle et transporte.

En parlant de textes qui politisent, celui-ci est sans doute mon préféré. A l'issue d'une manifestation qui tourne à l'affrontement, sept jeunes gens vont se mettre à vivre ensemble dans un squat. Leur point commun? S'interroger et se révolter face à une société qui n'est pas si belle qu'il n'y paraît. Refus de rentrer dans le moule, donner un sens à sa vie et connaître la valeur des combats, c'est tout l'intérêt de ce roman puissant, cru, qui aborde des questions rarement présentes en Young Adult et qui va loin dans l'invitation à prendre du recul sur les choses. C'est un texte qui donne envie de lire des essais, de comprendre comment fonctionnent l'économie ou la politique, parce qu'il professe une curiosité permanente et un refus systématique de laisser les choses faire sans les accepter. J'en avais parlé plus en détails par ici, si cela vous dit!



The Hate U Give - Angie Thomas


Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Ce roman a eu l'effet d'une bombe en littérature young adult quand il est sorti en 2017. Largement inspiré et se déroulant pendant les événements du mouvement Black Lives Matter, il met une scène une jeune femme qui doit faire un choix drastique : se taire et se fondre dans la masse pour ne pas faire de vagues, ou parler et assumer ses origines de femme noire née dans un quartier où rien n'est fait pour les aider. Angie Thomas réussit la prouesse de ne pas créer de clivages et d'embrasser toute la complexité d'un problème social qui embrase régulièrement les Etats-Unis, sans oublier que Starr est une adolescente qui cherche aussi à trouver sa place. Un problem novel intelligent et qui mérite largement son succès!


Le Faiseur de Rêves - Laini Taylor


C'est le rêve qui choisit le rêveur, et non l'inverse...
Il est une ville, au centre du désert, où nul n'a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d'interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde... Pire encore, un soir d'hiver, le nom de ce lieu de légende s'évanouit en un clin d'œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.
Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s'obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère... Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Je saoule tout le monde avec ce roman. Mais quand on aime on ne compte pas. Du coup je vous en parle encore! C'est le seul roman de fantasy de ma sélection, parce que j'ai malheureusement été dégoûtée par la période Twilight en young adult et j'ai du mal à découvrir de nouvelles choses. Et bien ce roman m'a réconciliée. Il m'a emportée, il m'a fait rêver, il a fait battre mon petit cœur tout en m'emmenant dans une aventure incroyable. C'est beau, c'est bien écrit, c'est intelligent, ça ressemble à un conte entre les Mille et Une Nuits et Jules Verne, ça sort bientôt en poche, vite vite lisez-le.


Sirius - Stéphane Servant


Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever son petit frère, Kid. Réfugiés au cœur d'une forêt, ils se tiennent à l'écart des villes et de la folie des hommes... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Pourchassés, il leur faut maintenant survivre dans cet univers livré au chaos et à la sauvagerie. Mais sur leur chemin, une rencontre va tout bouleverser : Sirius.

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous devez savoir que j'aime énormément les romans de Stéphane Servant. J'ai beaucoup aimé Le Coeur des Louves, et La langue des bêtes est l'un de mes romans préférés. Dans Sirius, il s'agit à la fois d'une dystopie où les excès de notre civilisation ont détruit la planète, mais aussi d'un récit d'initiation, de voyage et d'ouverture d'esprit. C'est aussi (et surtout) très bien écrit, avec cet amour qu'a Stéphane Servant pour la capacité des enfants à s'émerveiller, ses questionnements sur le langage qui cloisonne autant qu'il libère. Il parle de l'importance d'avoir un objectif, non pas pour le réaliser, mais pour découvrir en chemin d'autres voies possibles. Le mouvement, l'espoir irriguent tout ce roman pourtant difficile, qui met notre humanité en face de ses horreurs. Un chef d'oeuvre réalisé à la perfection, à la rencontre entre le social et l'intime, l'aventure et la philosophie, la peur et l'espoir.



Voilà, c'était ma petite sélection! Je suis loin d'être une experte en young adult, mais j'ai beaucoup aimé faire cette sélection qui m'a permis de revisiter mes lectures passées et de me souvenir de magnifiques lectures. Et vous, quels sont les meilleurs romans YA que vous avez lus?


3 commentaires:

  1. Hé bé ! Y en a plein qui donnent envie ! C'est chouette que tu aies traité de plein de genres et de sujets diférents...ça donne un aperçu plutôt large de tout ce qu'on peut trouver sous cette dénomination un peu floue de "Young Adult". Y en a plein qui me tentent ! Le faiseur des rêves (obviously), les petites reines, Vango mais aussi le tout premier, dont je ne me souvenais pas. Chic, chic, chic, comme dirait l'autre ! :D

    RépondreSupprimer
  2. J'avais eu une très agréable surprise avec Sirius dont j'avais apprécié autant le fond que la forme :)
    Merci pour cette sélection !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis surprise d'avoir lu plus de titres que je ne le pensais (en voyant ton billet apparaitre dans mon agrégateur de flux RSS). J'ai été moins convaincue par le roman de Benjamin Alire Saenz même s'il comporte de bons éléments. J'ai été embarquée par la trilogie d'Hunger Games. Et j'ai été surprise par "The hate U give" : je l'ai découvert au format audio et c'était très bien. J'ai bien noté Sirius et Vango dans ma liste d'envies, mais je ne suis pas (encore ?) passé à l'acte :D

    RépondreSupprimer

 
FREE BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS