J'ai participé à la FairyFae Week!

lundi 6 avril 2020

Une fois n'est pas coutume, on va parler dessin par ici! J'avais envie d'un petit challenge d'illustration pour remettre le pied à l'étrier après un début d'année cataclysmique, et je suis tombée par hasard sur la FairyFae Week sur Instagram. Moi qui adore tout ce qui se rapporte au folklore et aux contes de fée, j'ai vite été séduite!

C'est un challenge qui a été présenté et géré cette année par 11 artistes dont Eve Pierrelune, que je suis depuis quelques temps. Le challenge courait sur une semaine, du 30 mars au 5 avril. Le principe est simple : pendant une semaine, chaque jour, on doit choisir entre deux thèmes, l'un plutôt côté lumière, l'autre plus côté ténèbres, et faire une illustration en rapport avec ce thème. Cette année les thèmes étaient centrés autour de personnages typiques qu'on retrouve souvent dans les contes traditionnels. Voici la liste si vous voulez la découvrir!

J'avais très envie de quelque chose d'un peu plus stylisé que ma façon de dessiner habituelle, et j'avais aussi envie de donner à la série une cohérence inspirée des motifs slaves, comme ceux qu'on peut voir sur les jolies poupées russes. J'ai voulu faire une clique entièrement féminine aussi, pour changer un peu!

Sans plus attendre, voilà mes 7 dames et demoiselles, avec, à chaque fois, un petit texte qui explique la petite histoire derrière le personnage. Tous les dessins ont été réalisés avec des aquarelles Colorex, des crayons de couleurs FaberCastell - Polychromos et des feutres à peinture blanche Molotov.

Jour 1 : La sorcière du village



Pour cette première illustration, j'ai choisi de faire une sorcière sympathique mais malicieuse. C'est une des plus vieilles femmes du village, elle ne fait que des potions domestiques et des sortilèges pour soulager la vie rude de ses voisins, mais elle adore faire peur aux enfants et s'amuse à leur jouer des tours. On la trouve la plupart du temps à son jardin ou penchée au-dessus de ses marmites, et on peut compter sur elle pour sa sagesse, ses remèdes et ses histoires drôles.

Jour 2 : la Paria



Cette jeune fille a dû grandir à la dure, en survivant comme elle le pouvait, seule, en dehors du village. Elle n'a peur de pas grand chose, et n'hésite pas à entrer dans des bagarres avec les enfants du voisinage qui lui prêtent toutes sortes de maladies et de malédictions. En vérité, elle a toujours dû se débrouiller toute seule et ne ressemble pas aux habitants de cette région. Elle a l'habitude de leur méfiance et a pour l'ensemble de ces gens beaucoup de mépris. Si les personnages de cette semaine faisaient partie d'un conte, je crois qu'elle en serait l'héroïne.

Jour 3 : la Harpie



La harpie est au cœur de beaucoup d'histoires au village. Cette femme difforme, affublée d'ailes de vautour et de serres grandes comme des bras, suscite la crainte et l'excitation lors des veillées au coin du feu. On dit qu'elle arrache les cœurs encore battants des hommes qui s'approcheraient de sa tanière, ou que son cri fait moisir les cultures sur pied. On est souvent cruel avec les femmes qui arrivent à se débrouiller seules, loin des maisons et des champs. Il se trouve que la harpie est surtout une femme indépendante, taciturne et incollable sur les animaux, les plantes et les esprits des bois. Elle parle peu et n'enlève jamais son masque, cultivant les légendes sur sa personne, plus efficaces que n'importe quelle muraille pour éloigner les opportuns. 

Jour 4 : l'Oracle



L'Oracle vit sur le sommet de glace qui surplombe toutes les autres montagnes. Il est difficile de la rencontrer, car elle n'adresse ses visions qu'à ceux qu'elle estime dignes de son savoir. Pour qu'elle accepte de partager son don, on essaie de la couvrir d'or et de bijoux, de lui offrir des soies venues du bout du monde ou des animaux extraordinaires volés à des natures exotiques. Elle recueille les animaux et porte les bijoux, mais ce n'est que pour une âme pure et un cœur honnête qu'elle ouvrira son troisième œil. Le visiteur verra alors tous les choix qui s'offrent à lui et connaîtra les prix à payer pour arriver à destination.

Jour 5 : la Renarde



Cela fait longtemps que les animaux et les hommes vivent côte à côte sans vraiment se côtoyer, mais la Renarde a la mémoire d'un temps ancien où ils vivaient en harmonie. Quiconque a sauvé, soigné ou épargné un animal dans sa forêt pourra recevoir sa nourriture, ses cadeaux et ses conseils avisés. Elle est toujours richement vêtue, et son immense tanière s'étend comme un palais sous les buissons et les fougères. Curieuse, courageuse et rusée, elle peut aussi se montrer impitoyable et inviter toute sa meute à dévorer les malotrus et les imbéciles. (C'est mon dessin préféré de la série <3)

Jour 6 - la Fée Marraine



Ceux qui ont une fée pour marraine savent que c'est à la fois un précieux cadeau et une malédiction. Elles vivent si longtemps qu'elles oublient souvent leurs protégés et ne font qu'une ou deux apparitions dans leurs vies de mortels. Mais quand elles apparaissent, c'est avec des cadeaux merveilleux qui permettent souvent de changer le destin de leurs filleuls. Un anneau d'or qui rend invincible, des sandales d'argent pour courir plus vite que le vent ou un diadème d'étoiles pour y voir en pleine nuit... Elles récompensent systématiquement les justes et les braves et aident à forger les grandes légendes.

Jour 7 : le démon



Le démon s'insinue dans la vie des villages en frappant les plus innocents : les enfants. Il se glisse dans un jouet discret et populaire et attend de tomber entre les mains d'un enfant malheureux. Alors il s'insinue dans son esprit, joue avec ses rêves et ses peurs, jusqu'à ce que l'enfant lui appartienne et sème le chaos dans son sillage. Il est impossible de se débarrasser du démon sans sacrifier l'enfant, et ces drames laissent dans l'esprit des survivants un goût de cendres et un profond chagrin. Il est le mal à combattre dans ma petite histoire et celui contre lequel l'héroïne partira en quête d'un remède.

Ça vous a plu?

Mes doigts me démangent et j'ai très envie d'écrire un conte qui met en scène tous ces personnages, mais je préfère vous avertir que c'est une idée en l'air et que je n'ai absolument aucune certitude que cela se fera. En attendant, j'ai adoré ce challenge et je suis assez fière de l'avoir terminé! Quelle est votre illustration préférée? Y a-t-il un conte traditionnel qui vous a beaucoup marqué?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

 
FREE BLOGGER TEMPLATE BY DESIGNER BLOGS