#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mercredi 16 mars 2016

"C'est quoi ce MICMAC?"


Le printemps pointe le bout de son nez, de quoi vous donner des envies de balades en forêt. Et si vous n'êtes pas du genre randonnée, mais plutôt du genre bon bouquin sous la couette, j'ai une lecture pour vous qui swingue sec : Lumberjanes, tout récemment paru chez Urban Comics. Cette BD est écrite, dessinée et réalisée par une équipe de six auteures : Shannon Watters, Grace Ellis et Noelle Stevenson au scénario, Brooke Allen au dessin, Maarta Laiho à la couleur et Aubrey Aiese au lettrage (cliquez sur leurs noms, elles ont de supers sites et tumblr!). Préparez-vous, ça décoiffe!

Elles sont cinq copines inséparables. Unies comme les doigts de la main, elles n'en restent pas moins très différentes les unes des autres. Jo, April, Mal, Molly et Ripley ont pourtant toutes un point commun : le goût pour l'aventure!

Elles s'apprêtent à passer le meilleur été de toute leur vie dans ce camp de vacances. Et rien ne pourra les détourner de leur objectif : devenir de véritables Lumberjanes! Peu importe les attaques de renards à trois yeux, les rencontres improbables avec des yétis perturbés et autres manifestations surnaturelles qui semblent perpétuellement croiser leur route, la bande est prête à relever tous les défis sans jamais oublier sa devise: L’AMITIÉ A LA PUISSANCE MAX!

En voilà un résumé qui donne du pep's, n'est-il pas? Ce comics met donc en scène cinq filles très différentes qui passent l'été dans un camp similaire à ceux des éclaireurs ou des scouts. Mais des choses étranges se traficotent dans la forêt autour d'elles, et vu qu'elles ont la bougeotte, elles se lancent dans la résolution de tous les mystères tapis dans les bois.

Cliquez pour voir en plus grand!

Des yétis, des animaux étranges, des serpents géants des rivières, un temple souterrain caché, des statues qui parlent, des scouts-zombies... Dans ces quatre premiers épisodes, on découvre un univers hyper coloré et dynamique dans lequel le bestiaire étrange et fantastique donne un goût de mystère délicieux. Et il y a de l'humour, partout, tout le temps, que ce soit dans les tronches des personnages, dans leurs répliques ou au cours des scènes d'action.

Cliquez pour voir en plus grand!

Mais ce qui fait le piment de ces aventures forestières, ce sont surtout les cinq héroïnes, grâce auxquelles les auteures se moquent des clichés : on peut être ultra féminine et hyper balèze, garçon manqué et peureuse, sérieuse et aventurière, instruite et pleine d'humour, petite et costaude! Un message hyper positif véhiculé par des petites nanas pleines de ressources, comme on aimerait en voir plus souvent en bande dessinée. En plus, il y a de petits messages discrets et mignons de défense des droits LGBT. Cinq étoiles donc pour une BD engagée et fun!

Cliquez pour voir en plus grand!

La grosse erreur serait de penser que cette série, pensée et réalisée par une équipe de six femmes, où l'on met en scène cinq filles, soit uniquement et seulement destinée aux filles : non. Il y a tout dans Lumberjanes pour plaire à tous les accros du mystère, de l'action et de l'humour. Bref, un joli coup de cœur inattendu pour moi, j'attends la suite avec impatience!

Cliquez pour voir en plus grand!

Si cette chronique vous a plu, vous aimerez peut-être:

  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire