#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mercredi 26 octobre 2016

"La pluie c'est gris, froid et sombre."



Encore un album, un de ceux qui remontent le moral et mettent un peu de sucre dans la vie! Je vous présente Rose à petits pois, d'Amélie Callot et Geneviève Godbout, paru cette année chez La Pastèque. 

Quand il fait beau, Adèle sourit, elle sifflote, elle chante à tue-tête, elle ouvre les fenêtres et laisse la porte ouverte. Mais dès qu'il pleut, Adèle reste enfermée. Elle n'y peut rien, elle perd son entrain. La pluie, c'est gris, froid et sombre. Vous aurez alors beau dire tout ce que vous voulez, argumenter tant que vous pourrez, ça n'est pas la peine de discuter, Adèle ne mettra pas une mèche de cheveux dehors..

Cet album très épais (80 pages) nous raconte l'histoire d'Adèle, la jeune tenancière d'un café de village. Elle est très fière de son café, qui rassemble les gens. Et les gens, elle adore ça, Adèle! Elle met un point d'honneur à ce que chacun se sente comme chez soi dans son petit établissement. Lieu de rencontre et de vie, elle déteste par-dessus tout la pluie, qui fait rester ses habitués chez eux, qui est grise, froide et sombre. Rien de tel que le soleil et la couleur!


Et puis, un jour, elle retrouve dans le vestiaire déserté une paire de bottes en caoutchouc rose, pile à sa taille... Un peu plus tard, un imperméable... Et plus tard encore, un parapluie! Qui est l’énergumène qui s'amuse à lui abandonner ces cadeaux? Adèle mène l'enquête, et finit par découvrir que la pluie aussi apporte ses joies, ses surprises et ses douceurs...

Cette petite histoire tendre et sucrée est avant tout un récit qui prône la sociabilité, la solidarité et l'ouverture à l'autre. Il donne envie de sourire à tout le monde, oui, même à la vieille bavarde du rez-de-chaussée qui vous assaille de ses réflexions d'un autre temps chaque fois que vous avez le malheur de la croiser (comment ça ça sent le vécu?). On a envie
d'inviter ses amis à boire un café, d'appeler cette copine à qui on n'a pas parlé depuis longtemps, d'acheter des bouquets de fleurs sans raison et d'aller sauter dans les flaques d'eau. Les illustrations délicieusement vintage de Geneviève Godbout ajoutent un charme intemporel à cette bulle de douceur qui finit de charmer tout à fait.


En bref, une jolie découverte pour tous les âges!


Vous avez aimé cette chronique? Vous aimerez sans doute:

2 commentaires :

  1. Les illustrations à l'aquarelle sont juste magnifique, je crois que j'ai eu un énorme coup de coeur, du coup je le mets dans ma wish !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux, c'est du bon! Et je t'invite à découvrir le travail de l'illustratrice sur son instagram, si tu aimes le style! :)

      Supprimer