#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

lundi 12 octobre 2015

"La vie ainsi tournait rond, de saison en saison..."

C'est la semaine des albums on dirait. Celui-là est une nouveauté, une jolie découverte et un livre que je feuillette presque tous les jours. Aujourd'hui, je vous présente Le Meunier Amoureux d'Alice Brière-Haquet et Amélie Videlo, paru en août dernier aux éditions Sarbacane.

Au moulin, les saisons se suivent et la vie tourne rond. Le meunier sème, récolte, mouline, pétrit et retourne semer. Mais un matin, des chardons bleus ont poussé dans son beau champ de blé blond ! Et le jour suivant, du liseron blanc, puis des pissenlits, des marguerites… Le meunier se poste à sa fenêtre et dans les rayons de lune, il découvre le pot aux roses : une fille profite de son sommeil pour semer des mauvaises graines… Vite, un plan ! Le meunier tend un piège à la fille : sauf que tel est pris qui croyait prendre !

Cet album est un livre dont l'apparente simplicité regorge de trésors de significations et de niveaux de compréhension. Alice Brière-Haquet nous livre un texte plein de poésie, tout en rimes et finesses, pour nous parler d'un brave travailleur acharné dont le quotidien est peu à peu chamboulé par une douce rêveuse et ses grains de folie. Au-delà d'un message conseillant un peu de fantaisie dans un train-train parfois envahissant et aliénant, c'est également une jolie métaphore de l'amour naissant, qui sème ses petits grains partout dans le cœur avant de fleurir et d'envahir la poitrine.

Mais les illustrations d'Amélie Videlo vont encore plus loin. Le plan est toujours le même : le champ, le moulin et en arrière plan, la forêt. Page après page, on voit le meunier s'occuper de son champ parfait, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, le visage dur et concentré. Et plus les pages se tournent, plus le temps passe et plus le paysage change...


Le temps passe, les saisons se succèdent, le crépuscule, le jour, la nuit. Tous les petits détails (les animaux, les feuilles des arbres, les étoiles) donnent à chacune des doubles pages une atmosphère bien particulière que l'on reconnaît pourtant au premier coup d’œil, car nous nous sommes tous un jour promené dans la nature en fleurs ou extasié devant un coucher de soleil. Le temps passe aussi sûrement que les ailes du moulin tournent, amenant avec lui petits changements et grandes révélations, intrus discrets et jolie jardinière.

C'est un superbe album sur le temps qui passe, le monde qui change petit à petit, l'amour qui naît graine par graine, les jours qui se répètent à l'identique tout en apportant chaque matin une petite surprise, les jolies choses simples du quotidien qu'il faut apprendre à voir et apprécier.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire