#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

samedi 1 août 2015

Dessin du mois - Снежная королева

AHEM. J'avais lancé les Dessins du mois en mai, et je n'en ai pas refait depuis. J'essaie, j'essaie! Promis! Et vu que nous sommes désormais en août, que c'est l'été, les vacances, qu'il y a un grand soleil et des gens bronzés partout, c'est tout naturellement que je vous ai fait le portrait de la Reine des Neiges.

NON JE VOUS ARRÊTE TOUT DE SUITE, pas celle qui se dandine en robe moulante au sommet de la montagne pour se libérer des interdits, la vraie, celle qui fout la trouille et qui kidnappe des enfants.


"Le soir, le petit Kay, à moitié déshabillé, grimpa sur une chaise près de la fenêtre et regarda par le trou d'observation. Quelques flocons de neige tombaient au-dehors et l'un de ceux-ci, le plus grand, atterrit sur le rebord d'une des caisses de fleurs. Ce flocon grandit peu à peu et finit par devenir une dame vêtue du plus fin voile blanc fait de millions de flocons en forme d'étoiles. Elle était belle, si belle, faite de glace aveuglante et scintillante et cependant vivante. Ses yeux étincelaient comme deux étoiles, mais il n'y avait en eux ni calme ni repos. Elle fit vers la fenêtre un signe de la tête et de la main. Le petit garçon, tout effrayé, sauta à bas de la chaise, il lui sembla alors qu'un grand oiseau, au- dehors, passait en plein vol devant la fenêtre. 
[...] Les flocons de neige devenaient de plus en plus grands, à la fin on eût dit de véritables maisons blanches ; le grand traîneau fit un écart puis s'arrêta et la personne qui le conduisait se leva, son manteau et son bonnet n'étaient faits que de neige et elle était une dame si grande et si mince, étincelante : la Reine des Neiges." 
Hans Christian Andersen, La Reine des Neiges 
Tiré de ce site Internet (cliquez pour lire)
Bon, au crayon de couleur, c'est un peu délicat de rendre le côté "flocon scintillant", mais à part ça je suis très contente de son air froid, hautain et inquiétant. La Reine des Neiges est un conte très long comportant plusieurs chapitres, mettant avant tout en scène les aventures de la jeune Gerda partie à la recherche de son ami Kay, enlevé par la Reine des Neiges en plein hiver. Elle traverse des tas d'épreuves initiatiques : elle reste un long moment chez une sorcière sans se rendre compte du temps qui passe, elle est enlevée puis accompagnée par des brigands... Ce long récit dans lequel Gerda finit par retrouver Kay et sauver son cœur de l'éclat de miroir maléfique qui s'y était fiché n'a vraiment pas grand chose à voir avec le film que Disney nous a pondu en 2013. 

J'avais vu sur Canal J quand j'étais petite une adaptation russe de La Reine des Neiges, réalisée en 1957 (!) par Lev Atamanov. J'ai été marquée à vie par ce dessin animé, que vous pouvez regarder ici:


Et parce que j'adore le conte original, le film d'Atamanov et que le projet de Disney était à l'origine de faire un film avec une vraie méchante en personnage principal, je n'ai pas aimé le film autant que d'autres. Les studios avait déjà commencé à travailler sur une première version de l'adaptation du conte d'Andersen en 2000, et voilà à quoi elle aurait pu ressembler.

Toute la difficulté, je pense, a été de faire de l'antagoniste le personnage central, et difficile de rendre un méchant sympathique. Les studios Disney ont tenté avec Maléfique ce qu'ils n'ont pas osé faire avec La Reine des Neiges (et j'en suis ravie, parce que Maléfique c'est vraiment cucul et niais et nul). Au lieu de prendre des risques en faisant un long-métrage d'animation controversé, avec un personnage principal aux ambitions peu recommandables, ils l'ont transformé en fable sororale sympathique mais sans grande prise de risque, malgré ce que tout le monde en dit.

D'autant que la Reine du conte d'Andersen fait peur, est hautaine, flippante et glacée, certes, mais c'est un personnage désespérément seul. Attention spoiler : lorsque Gerda retrouve Kay dans le palais de glace de la reine, cette dernière ne s'oppose quasiment pas à la jeune fille, et disparaît au moment où le cœur de Kay se réchauffe auprès de son amie. C'est un personnage hautement mélancolique dont la nature glacée ne recherche que la compagnie d'un enfant. On aurait pu en faire une très belle histoire un peu tragique avec un happy ending très chouette, mais non. BREF, j'ai été déçue :(

Si vous voulez en savoir plus sur le projet de film des années 2000, consultez le site theartofdisney en cliquant ici! N'hésitez pas également à donner votre avis sur le film ou sur le conte, ou bien donnez-moi des idées de fanarts pour les mois à venir ;)

5 commentaires :

  1. Ah la vraie! :D

    Je pense que le conte d'Andersen, d'ailleurs tous ses contes quand on y regarde de plus près, ne sont pas fait pour Disney. Quand on voit ce qu'ils ont fait de "La petite sirène"... J'adore le dessin animé de la petite sirène mais la fin du conte est quand même infiniment plus jolie...

    Par contre j'ai adoré "la Reine des neiges" de Disney! J'ai enfin retrouvé un dessin animé Disney comme je les aimais petite. Je n'ai pas du tout pensé au conte d'Andersen, j'ai pris ça comme une création originale. Ce qui est bien dans ce dessin animé, c'est de voir les studios se moquer d'eux-même pendant leur période "princesses". Un peu comme dans le film "Il était une fois". (Moi suis une fan de Disney! :P)

    Bref, en tout cas très beau dessin qui va me rafraichir un peu! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beh moi j'ai beaucoup aimé l'adaptation du "Stoïque petit soldat de plomb" dans "Fantasia 2000"! Bon ils ont coupé juste avant la fin hyper triste mais c'était chouette :) Ils ont aussi fait un court métrage de la "Petite Fille aux Allumettes" qui est superbe! Je t'invite à le googler :)

      Moi je tique un peu quand on parle de ce côté "huhu ils se moquent d'eux-mêmes", parce que comme tu le dis, j'ai trouvé que c'était TELLEMENT mieux traité dans "Il était une fois", l'un des films les plus sous-estimés de l'histoire de Disney! Je ne trouve pas qu'il y a eu de "période" princesses, mais plutôt une princesse par période : Blanche-Neige dans les années, 30, Cendrillon et Aurore dans les années 50, puis plus aucune jusqu'en 89 avec Ariel, puis dans les 90s avec Belle et Jasmine eeeet c'est tout! Avant "Il était une fois", en 2007, on n'avait eu que 6 princesses (OUI BON j'écarte Eilowny de Taram, Pocahontas et tutti quanti, je parle des princesse officielles). Donc bon ça m'a fait chier que dans Frozen ils fassent une généralité de la meuf stupide qui s'enamourache du premier venu, parce que ça n'est arrivé que dans 4 des films de princesses du XXème siècle (Belle n'est amoureuse de la Bête qu'après avoir passé l'hiver dans son château et Jasmine a un crush mais ne craque qu'à la balade en tapis volant - et qui peut la blâmer?). Même dans "Robin des Bois", Belle Marianne est amoureuse de Robin depuis bieeeen avant le début du film! DONC bref tout ça pour dire que des Disney avec des meufs hihiqu'ilestbeau, y'en n'a pas tout le tour du ventre. Même chose, tout le monde a crié "hourrah enfin un Disney qui ne se termine pas par un baiser!", mais dans la centaine de longs-métrages d'animation Disney, moins d'une dizaine se terminent par un baiser/câlin/valse!

      Je suis également une immense fan de Disney (le nombre de répliques qui sont devenues tellement courantes dans ma vie de tous les jours que j'en oublie qu'elles sont tirées d'un Disney!), mais justement, là j'étais affreusement déçue! D'autant qu'à l'origine je voulais un film vraiment original et risqué sur une vraie méchante... Je n'ai trouvé le film ni progressiste, ni excellent. Je trouve, à mon humble avis, qu'Olaf ne sert à RIEN d'autre qu'à s'attirer l'amour des 0-4 ans, qu'il y a trop de chansons, que la traduction française (notamment le duo en contrechant dans le château de glace) est bof bof, qu'il y a un chouilla trop de drama et que l'animation laisse beaucoup plus à désirer que dans "Raiponce". Et pis c'est quoi ces parents qui enferment leur fille dans sa chambre en lui disant que si elle touche sa sœur elle va crever?! ET QUE VIENNENT FOUTRE CES TROLLS CHELOUS DANS L'HISTOIRE? ;___;

      Enfin bon je pourrais m'étendre des heures sur le sujet... Après j'avoue, 2/3 visionnages plus tard l'histoire est chouette et c'est trop super d'avoir 2 princesses dans 1 seul film! Et puis les designs sont superbes (les détails sur les costumes <3 ). Mais "Raiponce" reste, à mon esprit, beaucoup plus cohérent, mieux réalisé et plus Disney que "Frozen".

      Désolée pour la briiiiiique merci pour ton commentaiiiiire moutch moutch kiss kiss <3

      Supprimer
    2. Mdr! J'ai bien rigolé avec ta brique! C'est vrai qu'il n'y a pas de période Princesses, mais dans ma vie oui! Disons qu'il y a eu une graaande période sans princesse et ça m'a manqué! Même du haut de mes 27 ans, j'arrive encore à m'émerveiller comme une enfant d'un Disney et je ne te parle même pas de Disneyland (mon copain avait la honte quand j'ai fait coucou à Peter Pan dans la parade). Et quand je suis sortie de "La reine des neiges" j'ai retrouvé les sensations de quand je regardais mes films de princesse. Les chansons sont hyper entrainantes et vraiment dans la tradition Disney (je trouve) même si oui... la VO est mieux! Mais bon, au cinéma, je n'ai pas le choix c'est VF ou rien!

      Je trouve qu'il retourne quand même le mythe de la princesse comme dans "Il était une fois" (je suis d'accord j'adore ce film). Mais il est encore plus fin que ça je trouve. Anna tombe amoureuse dès le départ parce qu'elle est toute seule depuis des années et qu'elle se raconte des histoires à la Madame Bovary. Du coup, quand un beau jeune homme s'approche... Et Elsa est assez extraordinaire, même si elle n'est pas méchante! La façon dont elle bouge dans la scène de la chanson star, c'est assez stupéfiant je trouve.
      Olaf c'est pour les enfants c'est sûr. Et je l'aime beaucoup mais je suis très influençable! Mais je trouve qu'il amène une dynamique différente à l'histoire au moment où il arrive. Mais c'est vrai qu'il ne sert pas à grand chose! ^^ Et les Trolls... c'est pas pour montrer un peu la mythologie scandinave? Non j'ai pas d'idée pour ça... :P

      J'ai moins vibré pour Raiponce même si je trouve le film très chouette. Et j'ai très vite oublié Merida alors que je trouvais qu'elle avait du potenciel! Il faudrait que je re-regarde Rebelle! ^^

      Supprimer
  2. Je trouve ton illustration très réussie :) J'ai la même vision que toi de ce personnage.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord avec toi à propos de Frozen, mais suis encore plus radicale : j'ai détesté ce film du début jusqu'à la fin. D'abord pour les nombreuses incohérences de l'histoire que tu as souligné (Olaf et les trolls ne servent à rien, on explique jamais pourquoi c'est mal qu'Elsa ait des pouvoirs magiques, et ça aurait été vraiment meilleur si elle avait été une méchante qui devenait gentille à la fin) mais j'ai aussi trouvé que visuellement, ce n'était pas à la hauteur non plus. On dirait des restes de Tangled qu'on a tenté de faire passer pour du neuf. Les princesses sont trop sexualisée et irréalistes, surtout par rapport à Mérida.
    Je suis aussi d'accord à propos de Maléfique, que je n'ai pas aimé, et Tangled, qui est devenu avec le temps mon film préféré de Disney.
    Mais tu as piqué ma curiosité concernant le conte d'Andersen. Je crois que ça vaudrait la peine que je lise. D'habitude, je n'aime pas Andersen (je le trouve déprimant), mais La Reine des neiges à l'air différent.
    Et j'aime ton illustration! Ça donne envie de lire le conte!

    RépondreSupprimer