#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

dimanche 5 mars 2017

Découverte du Dimanche - Les contes mélangés de Karibencyla

Allez, c'est le mois de mars, le printemps arrive, je me sens d'humeur à ressusciter cette rubrique que j'avais délaissée! Le principe des Découvertes du Dimanche, c'est de chaque semaine, profiter de cette journée plus tranquille et plus paresseuse pour prendre le temps de se pencher sur une maison d'édition, un événement, une initiative qui met des paillettes dans ma vie de lectrice. Je ne sais pas si je tiendrai tous les dimanches, mais vous reverrez régulièrement cette rubrique!

Et vu qu'aujourd'hui c'est mon anniversaire, que l'une de mes passions c'est les réécritures de contes, j'entame cette nouvelle série par la merveilleuse collection des Contes mélangés, publiée depuis 2009 chez les éditions Karibencyla.

Basée à Perpignan et créée en 2009 par Maryse Alonso et Joël Cimarrón, cette petite maison d'édition pep's et colorée écume les salons et festivals pour faire découvrir son travail. Je les avais découvert une première fois SLPJ de Montreuil il me semble, et quand je les ai revus cette année à Saint-Malo lors de Quai des Bulles, j'ai craqué pour leur collection des contes mélangés. Le principe de cette collection? Reprendre un conte classique et lui faire rencontrer des personnages de mythes, contes et folklores d'ailleurs.

Blanche-Neige et les korrigans, Peau d'Âne et les Tanukis, Barbe Bleue et Compè Lapin... Si vous aussi, ça vous met l'eau à la bouche, n'hésitez pas, foncez. Pour ma part, j'ai eu le plaisir de découvrir La Belle et Ganesh, et leur dernier-né, Les Mille et Une Nuits de la Belle au Bois Dormant.

Ici, on a repris La Belle et la Bête de Madame Leprince de Beaumont, et au lieu d'une bête désagréable, on lui a fait rencontrer l'une des divinités les plus populaires de l'hindouisme, Ganesh, et sa petite souris Mûshika. Une merveilleuse histoire d'amitié, où les deux protagonistes tissent des liens forts grâce à leur amour partagé pour la connaissance, la sagesse et la clairvoyance. Les châtoyantes couleurs roses et fuschia des tenues de Belle s'accordent parfaitement avec le vert tendre de la peau de Ganesh, créant une harmonie visuelle reflétant parfaitement leur harmonie spirituelle. C'est joli, c'est tendre, c'est une histoire teintée de noblesse et de courage. J'ai été conquise.

Là, ce fut un vrai coup de cœur. Prenez La Belle au Bois Dormant de Perrault, faites de l'ingénieuse Shéhérazade l'une de ses marraines, saupoudrez de Djinns facétieux et appelez le fils d'un héros connu pour sa lampe magique pour sauver la princesse de sa malédiction... Vous obtenez un album merveilleux, tout en douceur et en étoiles, où l'Orient et l'Occident se mêlent pour vous présenter une nouvelle histoire magique et merveilleuse. J'ai adoré. Une petite pépite qui a rejoint ma bibliothèque! Ici, les couleurs sont volontiers plus douces, invitant au mystère et à l'enchantement, avec des teintes de bleus, de verts sombres, de violets et d'ors scintillants.
Le texte est soigné, prenant ce ton cérémonieux et sacré du conte que l'on se chuchote au coin du feu, Les illustrations vives et colorés accompagnent à merveille ces textes, en conservant un certain flou vous permettant d'y projeter les détails que vous voulez y voir. 

Mais surtout, ce que j'aime par-dessus tout, c'est la façon dont les éditeurs ont pris le parti de prouver qu'en mélangeant les histoires des quatre coins du monde, il était facile de les rendre plus riches et plus belles. C'est un merveilleux support pour découvrir l'autre, s'intéresser à des cultures différentes et nourrir son imaginaire d'images venues d'ailleurs. Vous pouvez d'ailleurs retrouver, à la fin de chaque album, un texte vous racontant les différentes sources utilisées pour créer ces mélanges savoureux.

Vous l'aurez compris, je vous invite fortement à découvrir cette collection, ainsi que les autres de la maisons d'édition, notamment la série des Patatra la petite sorcière

Et vous, quels contes et quels personnages d'ailleurs aimeriez-vous voir se rencontrer? 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire