#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

vendredi 22 avril 2016

"Dans le cœur des parents il n'y a jamais de problème de place. C'est grand comme le ciel."






L'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur est toujours un bouleversement dans la vie d'un enfant. Et je sais de quoi je parle, car j'ai hérité de deux petites sœurs charmantes, drôles, envahissantes et uniques. Je jette toujours un œil aux productions parlant de fraternité, et j'ai eu un petit coup de cœur pour cet album. Un amour de petite sœur, par Astride Desbordes et Pauline Martin, est paru chez Albin Michel Jeunesse en mars dernier, et c'est un petit trésor.







Le jeune Archibald apprend qu'il va être grand frère. Ce petit garçon à la fois curieux, enthousiaste et dubitatif nous raconte l'arrivée de sa petite frangine à travers ses mots d'enfants, clairs, simples, et pourtant profond.

La petite sœur n'a pas de prénom. C'est "sa" petite sœur, sa place dans la famille est ce qui importe le plus aux yeux du jeune narrateur, qui du coup met en avant sa place à lui, celle du grand frère. Et ce nouveau duo est le moteur de situations jusqu'alors inédites dans la vie d'Archibald. Sa petite sœur prend parfois sa place dans les priorités des parents. Il n'est plus tout seul pour affronter la peur du noir. Et puis surtout, une petite sœur, ça grandit, et les jeux deviennent deux fois plus chouettes!


C'est très simple : le "je" devient "nous", et la vie s'enrichit de moments de complicité, de chicanes et de tendresse. Tendresse d'ailleurs mise en valeur par les illustrations légèrement pastelles et d'une apparente simplicité, fonctionnant en doubles pages, celle de droite complétant toujours le propos de celle de gauche. Les couleurs s'inversent, les mots se complètent, la sœur est tour à tour agaçante, bruyante, complice, étonnante, absente, trop présente et au final, on fait le tour du sujet avec cette petite conclusion touchante:

"Ma petite sœur, j'aimerais bien qu'elle ne grandisse pas trop quand même.
Car ce que je préfère avec ma petite sœur,
c'est être son grand frère."


Un très bel album beaucoup plus riche qu'il n'en a l'air que je conseille non seulement aux parents d'un futur grand frère ou d'une future grande sœur, mais aussi aux amateurs de jolies choses bien dites! 




Petite information supplémentaire, cet album est la suite d'un premier, intitulé Mon amour, des mêmes auteurs, où Archibald questionne sa maman sur l'amour qui relie les parents et les enfants. Je vous le recommande chaudement!






1 commentaire :

  1. IL a l'air bien sympathique, cet album : j'aime beaucoup les jeux de couleurs !

    RépondreSupprimer