#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

dimanche 3 août 2014

"La maladie m'avait laissé une dégaine de recharge de stylo à bille."

La libraire chez qui j'ai fait mon stage m'a offert une pile de livres dont je rêvais depuis des lustres quand je suis partie. Outre le fait que ce geste m'a profondément touchée et a fait grimper ma pilalire de plusieurs mètres, il m'a également permis de me plonger à corps perdu dans les productions actuelles pour la jeunesse - moi qui ai souvent ce problème de découvrir des pépites qui sont sorties il y a des siècles. Je suis donc en train de la faire descendre à un rythme assez impressionnant, et je découvre de petits trésors. Voilà le premier.

Le Manoir, tome 1 : Liam et la Carte d'éternité, Evelyne Brisou-Pellen
Publié chez Bayard jeunesse

Résumé:

Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout, dans cette vieille demeure, l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée.
Ce roman nous plonge dans une ambiance mystérieuse en quasi huis clos, dans une grande bâtisse inquiétante hors du temps : pas d'électricité, pas d'Internet, pas de téléphone, les pensionnaires sont coupés du monde et ne reçoivent pas de nouvelles de leurs proches. Liam, qui est venu dans cette maison de repos pour se requinquer après un cancer, est d'abord légèrement exaspéré. On ne répond à ses questions que de façon évasive, certains des autres pensionnaires lui font l'effet d'avoir de graves troubles psychiatriques (comme ce grand taré qui se prend pour Léonidas) et tout porte à croire que des individus dangereux sont enfermés à l'étage inférieur. Rien n'est fait pour l'apaiser et plus le temps passe, plus l'atmosphère étrange, les non-dits et les mystères lui tapent sur le système.

Si un lecteur aguerri pourra très vite découvrir la véritable nature de cet établissement (plusieurs indices sont disséminés dès le début et on se prend d'affection pour ce héros qui fait l'autruche), il ne pourra pas résister à l'enquête que mène Liam dans le manoir. Les aventures et les mystères qui donnent au roman un goût de fantastique entre Edgar Poe et Sherlock Holmes nous tiennent en haleine du début à la fin. Les révélations finales, enfin, vous empêchent de lâcher le livre une fois qu'il est terminé et vous pincent le coeur, ne vous donnant qu'une envie : dévorer les tomes suivants.

Les personnages hauts en couleurs, aux caractères bien trempés et aux secrets bien cachés sont tous très attachants à leur manière et créent une atmosphère à mi-chemin entre le roman familial et la colonie de vacances. Mais ils sont tous abîmés. Liam sort d'un cancer, une ancienne tuberculeuse habite le manoir, il y a également un obsédé des jeux d'argent et une jeune fille en plein choc post-traumatique suite à un enlèvement. Tous ces personnages brisés sont réunis au même endroit pour tenter de se réparer. 

Mais en plus de tous ces mystères, le style de Brisou-Pellen est comme toujours emprunt d'humour et d'ironie, ce qui ne gâche rien au plaisir de lecture. 

C'est un très joli livre sur la vie en général, ce qui compte et ce qui compte moins, sur la maladie aussi. Une jolie fable fantastique sur l'humanité et sur la vie.

Et puis j'ai dévoré le premier tome en quelques heures, fait suffisamment rare pour être évoqué. Je conseille ce livre à tout le monde, surtout à ceux qui aiment les jolies histoires!

2 commentaires :

  1. Cet auteur me surprendra toujours ! :D Cette série est un régal !

    RépondreSupprimer
  2. Pauline : J'ai vraiment hâte d'avancer dans ma pilalire pour me plonger dans les autres tomes! De toute façon c'est simple, le 4 sort en octobre, je dois avoir lu les deux autres d'ici là... Je ne connaissais que très mal Brisou-Pellen avant de me plonger dans "le Manoir", mais si tu as d'autres titres à me conseiller, je prends! :)

    RépondreSupprimer