#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

mercredi 25 avril 2012

"A laughter potion should be made quickly, in case it's needed in an emergency."


Quand je l'ai lu la première fois: Avril 2012
Pourquoi je l'ai lu: Livre choisi par LesLecturesdeLilou pour notre swap de Pâques! Et j'avais aussi envie de me replonger dans une série que j'avais découverte à la télé quand j'étais plus petite!


The Worst Witch, de Jill Murphy
Disponible en anglais chez Puffin.
Disponible en français sous le nom de Amandine Malabul : sorcière maladroite.

Résumé made in Chapitre.com:
N'est pas sorcière qui veut. La sorcellerie est un art difficile que l'on enseigne dans l'établissement de mademoiselle Jollidodue, directrice de l'Académie supérieure de Sorcellerie. Amandine est bien l'élève la plus maladroite de l'école! Quel désastre lorsqu'il s'agit d'apprendre à voler à son chat Petipas ou de fabriquer la potion d'invisibilité. Sans compter les mauvais tours d'Octavie Patâfiel... Mais un terrible complot se trame : élèves et professeurs pourraient bien être changés en grenouilles!  
Quand j'étais petite, à la maison, nous regardions Canal J - mais la belle époque de Canal J, lorsqu'il s'agissait encore d'une chaîne du câble où l'on diffusait des séries australiennes et canadiennes parce qu'elles étaient moins chères que les séries américaines. Quelle ne fut pas ma surprise, un jour où je surfait sur amazon, de découvrir une série pour la jeunesse anglaise, The Worst Witch, qui me rappelait d'étranges souvenirs... Mais oui! Amandine Malabul! Cette série que je guettais tous les jours devant la télé! J'étais dans ma jeune période Potter et tout ce qui avait trait de près ou de loin à la magie me fascinait.



Cette série était fraîche et un peu maladroite, mais je l'aimais beaucoup. Je voulais donc lire les livres dont la série était issue, et grâce au swap de Pâques organisé sur Livraddict, j'ai pu recevoir le premier tome de la saga dans la langue de Shakespeare - car tout est toujours mieux en V.O.!

Nous découvrons une histoire fraîche et tendre, dans la peau de Mildred Hubble (Amandine Malabul en français), la pire sorcière jamais arrivée dans la prestigieuse académie de Miss Cackle. Elle est très touchante, et nous pouvons tous nous reconnaître dans cette héroïne maladroite et naïve qui essaie toujours de faire les choses le mieux possible. Sa scolarité a de quoi toucher tous les jeunes lecteurs, car elle n'a rien de particulièrement spéciale, à part évidemment le fait qu'elle étudie la magie. Ses soucis, ses angoisses et ses réussites sont les mêmes que n'importe quel enfant qui veut réussir à l'école.

Un roman très rapide, où une pincée d'aventure se mêle au quotidien magique, qui ravira certainement les enfants encore un peu jeunes pour du Potter mais qui rêvent de s'élancer dans la nuit sur un balai volant. Je conseille sans hésiter également à ceux qui désireraient commencer à lire en V.O. sans s'attaquer à des textes trop difficiles!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire