#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

lundi 19 mars 2012

"Because no retreat from the world can mask what is in your face."

Quand je l'ai lu : Octobre 2009
Pourquoi je l'ai lu : Je vivais alors en Angleterre, et la comédie musicale Wicked faisait un tabac. Cela a titillé ma curiosité.


Wicked: The Life and Times of the Wicked Witch of the West, Gregory Maguire
Première édition en 1995
Lu en anglais, disponible en français.
Trois suites complètent cette saga, dont j'ai lu Son of a Witch et A Lion Among Men.

Quatrième de couverture en français:
Qui est vraiment cette mystérieuse sorcière ? Est-elle donc si méchante ? Comment a-t-elle hérité de cette terrible réputation ?
Et si c’était elle, la véritable héroïne du monde d’Oz ?
Ouvrez ce livre et vous découvrirez enfin la merveilleuse et terrible vérité. Quels que soient vous souvenirs de ce chef-d’œuvre qu’est Le magicien d’Oz, vous serez passionné et touché par le destin incroyable de cette femme au courage exceptionnel.
Entrez dans un monde fantastique si riche et si vivant que vous ne verrez plus jamais les contes de la même manière…

Gregory Maguire est un auteur américain, dont la spécialité est de reprendre des textes traditionnellement destinés aux enfants afin d'en faire des récits pour adultes. Il a notamment repris le conte de Blanche-Neige dans Mirror, mirror, où l'action se passe dans l'Italie des Borgia, et celui de Cendrillon dans Confessions of an Ugly Stepsister, se déroulant dans la Hollande du XVIIIème siècle. Les univers sont revisités de façon très adultes (sexe, addictions, meurtres, politique...), mais toujours avec fraîcheur et un souci de développer un aspect du récit original.

Avec Wicked, il se penche sur le livre à succès de Frank L.Baum, Le Magicien d'Oz. Cette fois, ce n'est pas Dorothée l'héroïne, mais la "Méchante Sorcière de l'Ouest", Elphaba. Au lieu du personnage caricatural de Baum, nous suivons la vie d'une jeune femme que la nature a dotée d'une peau vert émeraude et qui tente de s'épanouir dans une société qui lui pèse. L'univers d'Oz, basé sur les notes de Baum, est développé dans tous ses domaines, faisant du roman un récit fantastique digne de A la Croisée des Mondes ou même Harry Potter. Ses amitiés, ses amours, ses fuites et ses échecs, toute la vie d'Elphaba est racontée jusqu'au moment de sa mort, où nous la retrouvons dans le même état que celui où Dorothée l'a trouvée.

J'ai dévoré ce livre, et pourtant, je ne suis pas certaine de l'aimer ou pas. J'ai également lu les suites (chroniques à venir), que j'ai également dévorées, et il me tarde de me procurer le dernier tome, Out of Oz, qui est sorti cette année. Cependant, le style de l'auteur (en anglais tout au moins, je serais ravie d'avoir les avis de personnes l'ayant lu en français), qui me semble clair quand je suis en train de lire, me pose quelques soucis de compréhension ; peut-être va-t-il parfois trop vite, peut-être emploie-t-il une langue un peu hermétique. Mais cela ne change rien à la profondeur de son récit. Moi qui n'avait absolument pas aimé Le Magicien d'Oz, je me retrouve enracinée dans cette histoire à la fois épique, exotique et terrible du royaume d'Oz et de ses héros. Certaines scènes sont très visuelles et plaisent à mon petit côté "j'aurais-voulu-être-illustratrice".

C'est un de ces livres qui vous hantent encore quelques instants après les avoir fermés pour dormir. Il est très prenant et poignant. Petit bémol, cependant, même s'il n'est pas nécessaire d'avoir lu Le Magicien d'Oz pour l'apprécier, je pense que son succès ne peut fonctionner qu'auprès de gens ayant une connaissance basique d'Oz et de ce qui s'y passe avec Dorothée : donc, pour beaucoup, des gens intéressées par la culture littéraire anglophone.

2 commentaires :

  1. Ce livre est dans ma PAL, il faut vraiment que je pense à le lire il a vraiment l'air intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre semble intéressant. J'aime bien l'idée que la vérité du magicien d'oz puisse avoir été travesti.

    RépondreSupprimer