#footer-column-container { clear:both; } .footer-column { padding: 10px; }

jeudi 30 août 2012

"There was something strange and extraordinary about her -- something that was frightening and at the same time most exciting."

Quand je l'ai lu la première fois: Il y a trois ans.
Pourquoi je l'ai lu: C'était rangé à côté de Peter Pan à la bibliothèque :)

Mary Poppins, de Pamela L. Travers
Lu en anglais, disponible en français aux éditions Le Livre de Poche.
Résumé made in Wikipedia:
Les quatre enfants Banks, Jane, Michael et les jumeaux John et Barbara, ont besoin d'une gouvernante. Katie, la dernière en date, vient de quitter la maison. Et voilà que les deux aînés, depuis la fenêtre, voient arriver une drôle de jeune femme qui, accrochée au manche de son parapluie, semble suspendue dans l'air... Amenée par le vent d’Est, Mary Poppins monte l’escalier assise sur la rampe, tire quantité d’objets d’un sac de voyage vide et administre des cuillerées de sirop dont la couleur et le goût s'adaptent à leur destinataire…
Je n'étais absolument pas fan de Mary Poppins, le film de Disney, quand j'étais petite. Et puis je l'ai regardé en V.O. quand j'avais 19 ou 20 ans, et j'ai kiffé. Je pense que c'est un film un peu trop long pour des enfants, au langage un peu trop soutenu. Ce n'est que mon avis. Bref. Quand j'ai relu Mary Poppins il y a quelques semaines, en gros, je l'ai lu avec ça en tête:


La morale du film [Bert] est claire : pour que les enfants soient adorables, il faut bien s'occuper d'eux. Fin. Et bien le livre est tout autre, beaucoup plus déroutant, plus riche et plus étrange que le film. Je suis très heureuse de vous en parler dans le cadre de mon challenge de littérature jeunesse, car je pense pouvoir dire que c'est l'un de mes livres préférés.

Mary Poppins n'a rien de la nounou adorable qui vous emmène dans des aventures juste pour vous faire plaisir. C'est une jeune femme stricte, un poil égoïste et franchement vaniteuse, qui semble regretter d'attirer avec elle des situations et des personnages extraordinaires. Chaque chapitre correspond à une aventure, où Mary et les enfants vivent une expérience hors du commun pour revenir en fin de chapitre à un quotidien monotone. 

Les personnages qu'ils rencontrent sont la véritable richesse de ce livre, faisant de chaque chapitre une fable à lui seul. Ils intriguent par leur caractère original et donnent l'impression d'avoir tous de trépidantes histoires à raconter. Lorsque le chapitre se termine, le lecteur est frustré, tout comme les enfants, l'esprit bourdonnant de questions. On finit par se demander qui est Mary Poppins, d'où elle vient, quel âge elle a, comment cela se fait qu'elle connaisse autant de gens si différents... Sans avoir de réponse. Le "Mystère Poppins" demeure entier, et l'on donnerait n'importe quoi pour découvrir ce qui se cache derrière ce ravissant visage aux sourcils froncés.

J'ai personnellement été chamboulée à la lecture de quelques chapitres. Certains sont drôles, d'autres poétiques, mais il en est un spécialement qui est très mélancolique et m'a grandement fait penser à Peter Pan : John et Barbara, les frères et soeurs de Michael et Jane, qui sont des jumeaux nourrissons, apprennent de la bouche d'un oiseau qu'un jour ils ne pourront plus lui parler car ils auront oublié comment parler au soleil, au vent, aux oiseaux... C'est un chapitre très triste, très profond et très philosophique que j'invite tout le monde à lire.

La bonne nouvelle, c'est que Mary Poppins est une série de 8 livres. Yep. La mauvaise nouvelle, c'est qu'en français, vous ne pourrez trouver que le second tome, Le retour de Mary Poppins aux éditions du Rocher Jeunesse. Ca me rappelle un peu un certain Magicien d'Oz, pas vous? Il faudrait vraiment que les français connaissent la richesse de la littérature jeunesse anglaise dans son intégralité... Je garde ça en tête pour quand je serai éditrice. En attendant, je vous laisse avec d'autres extraits du film!





3 commentaires :

  1. Un grand film d'une grande série de livres! J'ai l'intégrale en VO mais je regrette que tous ne soient pas parus en français. Les trois ou quatre premiers romans sont plus longs, les derniers beaucoup plus courts. Mary Poppins fait vraiment partie de mes héroïnes préférées! Que du bonheur!

    Pauline,
    Entre Les Pages : http://areader.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  2. Ooooh une amatrice de Poppins! Le reste de la série est-il aussi bon que le premier tome?

    RépondreSupprimer
  3. Un classique que j'ai bien envie de découvrir !

    RépondreSupprimer